Peste des petits ruminants : 21.560.000 têtes ovines et caprines ont été vaccinées

Peste des petits ruminants : 21.560.000 têtes ovines et caprines ont été vaccinées

La peste des petits ruminants constitue toujours un souci majeur pris en compte par le Maroc. Différentes mesures ont été mises en application pour remédier à cette maladie et prévenir la population de son ampleur. Ainsi, la seconde campagne de vaccination généralisée et gratuite du cheptel ovin et caprin national a touché à sa fin. Environ 21.560.000 ovins et caprins ont été vaccinés durant la période du 6 avril au 30 juin 2009. Cette vaccination enregistre un taux de 93 % de l’effectif total estimé du cheptel ovin et caprin. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime : «Cette réalisation a permis de renforcer l’immunité de notre cheptel ovin et caprin au regard de la peste des petits ruminants».
Et de poursuivre qu’«à ce jour la situation sanitaire demeure satisfaisante et aucun nouveau foyer de cette maladie n’a été déclaré». Prise en charge entièrement par le gouvernement, cette deuxième campagne de vaccination s’inscrit dans la poursuite de l’exécution de la stratégie de lutte mise en place par le département de l’Agriculture. Elle a été réalisée sous l’égide des services vétérinaires publics. Selon le même communiqué, l’opération a connu également «la participation massive de vétérinaires privés mandatés dans les zones de prophylaxie qui leur sont dévolues par l’Etat». Le bilan préliminaire de cette campagne souligne que les conditions générales de son déroulement sont jugées bonnes. D’après le document, cette réussite est tributaire de la mobilisation des moyens humains et matériels déployés ainsi que de la collaboration des éleveurs et des autorités locales. Pour rappel, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a pris toutes les mesures nécessaires pour lutter contre la peste des petits ruminants. Et ce depuis son apparition au Maroc en juillet 2008. De ce fait, la stratégie de vaccination généralisée du cheptel national ovin et caprin a été adoptée pendant trois ans consécutifs. Ce plan tend principalement à l’éradication définitive de la peste des petits ruminants sur le plan national. Dans ce contexte, une première campagne de vaccination a vu le jour du 22 septembre au 24 novembre 2008. Durant cette phase 20.905.550 têtes ovines et caprines ont été vaccinées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *