PIB du tourisme: Plus de 60 milliards de dirhams en 2014

PIB du tourisme: Plus de 60 milliards de dirhams en 2014

La contribution du tourisme au Produit intérieur brut (PIB) s’améliore. La part du secteur s’est fixée en 2014 à 6,7% contre 6,6% à fin décembre. Le Produit intérieur brut du tourisme a connu sur la même période une nette croissance. L’évolution relevée dans ce sens est évaluée à 4,7%.

Tenant compte de l’augmentation de 10,3% des impôts nets de subventions sur les produits touristiques, le PIB du tourisme est passé de 59,2 milliards de dirhams en 2013  à 61,9 milliards de dirhams. C’est ce que vient de souligner le Haut-commissariat au Plan dans sa note d’information relative au compte satellite de tourisme de 2014. Ce compte, élaboré selon la nouvelle année de base, dégage une valeur ajoutée réalisée par le tourisme national de 49,3 milliards de dirhams à fin 2014. La valeur ajoutée a connu un accroissement de 3,3% par rapport à 2013.

Le haut-commissariat au plan relève dans sa publication une ventilation positive de la consommation intérieure du tourisme. Pour une valeur de 107,6 milliards de dirhams, la consommation intérieure du secteur touristique s’est appréciée de 5,4% comparativement à l’année précédente, gagnant plus de 5,5 milliards de dirhams en une année. Cette hausse est tirée aussi bien par la consommation du tourisme récepteur que par le tourisme interne et émetteur.

A cet effet, le tourisme récepteur a cumulé en 2014 une consommation intérieure de 74,9 milliards de dirhams contre 71,5 milliards de dirhams observés à fin 2013. De par ce chiffre, la consommation du tourisme récepteur a progressé de 4,7%. Le constat est presque le même pour le tourisme interne et émetteur. L’amélioration enregistrée en termes de consommation intérieure laisse paraître une hausse de 6,9%. En une année, cette consommation se serait consolidée de près de 2 milliards de dirhams. Selon le Haut-commissariat au Plan, la consommation du tourisme interne et émetteur se situe, en 2014, autour de 32,7 milliards de dirhams contre 30,5 milliards de dirhams une année auparavant. Sa part dans la consommation intérieure du tourisme s’est à ce propos améliorée, grimpant de 29,9% à 30,4%.

Le tourisme national est, en effet, un contributeur de taille au PIB national. Il est, également, l’une des principales sources  génératrices de devises. Les indicateurs 2014 démontrent la place prépondérante d’un secteur en constante évolution. Les recettes générées par les non-résidents ayant séjourné au Maroc ont dépassé en 2014 les 57 milliards de dirhams. Selon le ministère de tutelle, elle représente près de 29% des exportations des biens et services.

De même, le solde de la balance des voyages a couvert 24% du déficit de la balance commerciale. En termes d’accueil, la capacité se développe à grande vitesse. La capacité litière classée a atteint en 2014 plus de 216.386 lit, soit 8.820 lits supplémentaires par rapport à 2014. Le Maroc connaît par ailleurs une bonne dynamique du tourisme international. Le secteur a bouclé 2014 sur une hausse de 2,4%, soit 10,3 millions de touristes ayant choisi le Maroc comme destination.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *