Plan Maroc Vert : Aziz Akhannouch signe quatre conventions à Midelt

Plan Maroc Vert  : Aziz Akhannouch signe quatre conventions  à Midelt

«La province de Midelt connaît une belle dynamique agricole à la faveur des projets qui touchent aussi bien l’aménagement hydro-agricole, la construction des unités de stockage et frigorifiques, la reconversion des terres pour la plantation en pommier, les showrooms et les vitrines des produits de terroir que la commercialisation de la production». C’est ce qu’a déclaré Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, lors d’une visite de deux jours à la province de Midelt. Cette visite de terrain qui s’est achevée le mardi 25 septembre a été couronnée par la signature de quatre conventions de partenariat. Dans une déclaration à la MAP, M. Akhannouch a souligné l’importance de ces conventions, «notamment dans le renforcement de la recherche en vue de donner une forte impulsion à cette filière, à travers l’amélioration de la génétique et du rendement de ce type de production agricole à forte valeur ajoutée».
Ces accords visent, en effet, à renforcer la recherche appliquée et à encourager les techniques de production dans le domaine de l’arboriculture fruitière. Ainsi, un Centre interprofessionnel de recherche appliquée et de transfert de technologie (CIRATT) verra le jour. «Cette plate-forme sera matérialisée par la création d’une station centrale de recherche et d’unités situées à proximité des périmètres de production pour la conduite des programmes de recherche appliquée, de transfert de technologie et d’encadrement technique des producteurs établis sur la base des problèmes techniques réels de la filière et répondant aux soucis des producteurs et des opérateurs intervenant dans ce domaine», apprend-on. De même, les conventions tablent sur la mise en œuvre de deux projets d’agrégation dans la filière pommier autour de deux unités de conditionnement et deux unités frigorifiques ainsi que la mise à niveau et le développement des communes rurales d’Imilchil, Outarbat, Amougr, Ait Ihiya et Bouzmou.
D’un coût global de 62,2 millions de dirhams, les actions prévues par cette convention concernent l’approvisionnement  de 26 douars de la région en eau potable et la construction de la route reliant Imilchil à Oulghazi (20 km) pour désenclaver six douars de la région.
Notons que M. Akhannouch s’est enquis de plusieurs projets de développement agricoles lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert. Il s’agit entre autres du projet de reconversion de la sole céréalière en pommier ainsi que le projet Ansgmir à Ait Ayyach, portant sur l’aménagement de séguias sur 45 km et la réalisation de neuf ouvrages de dérivation, pour un investissement global de 67 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *