Plus de 152 millions DH pour un nouvel espace artisanal à Tanger

Plus de 152 millions DH pour un nouvel espace artisanal à Tanger

Présidés par Mohamed Bachir Abdellaoui, les travaux de la session ordinaire du conseil communal de Tanger (au titre du mois de mai) se sont distingués par l’approbation d’une convention de partenariat pour la création d’une zone d’activités artisanales.

Cette convention – liant la commune à la wilaya, le ministère de tutelle et la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima – est, selon les initiateurs de ce projet, en conformité avec la politique environnementale de la ville. Ce futur espace artisanal qui prévoit d’accueillir quelque 207 artisans s’inscrit dans la continuité des grands chantiers de développement intégrés dans le cadre du programme Tanger-Métropole. «L’objectif de ce projet est de faire transférer les activités professionnelles gênantes et nuisibles des zones d’habitation à la périphérie de Tanger», a indiqué M. Abdellaoui.

Il est à noter que ce projet sera, à l’instar des autres structures communales tels que la gare routière, le marché de gros ou les abattoirs, transféré à l’extérieur de la ville afin d’accompagner le développement du secteur d’artisanat dans la région. Selon le rapport commun de la commission du budget et des affaires financières et celle de la coopération, du partenariat et des relations extérieures au sein du conseil de la ville, le futur espace artisanal qui est le fruit d’un travail de trois ans sera construit dans une grande zone dédiée aux activités économiques, dont l’artisanat. Ce projet nécessite une enveloppe budgétaire globale de plus de 152 millions DH, dont le conseil communal de Tanger avait proposé initialement et dans le cadre d’une ancienne convention de participer avec plus de 20 millions DH. «La commune s’engage, dans le cadre de cette nouvelle convention, de contribuer avec 15 millions DH pour la réalisation de cet espace artisanal, soit 10% du coût global de ce projet», a tenu à préciser M. Abdellaoui.

Selon les termes de cette nouvelle convention, la réalisation de ce projet sera assurée par l’Agence pour la promotion des provinces du Nord au lieu de l’Association des artisans de Tanger qui était chargée initialement de la mise en place du nouvel espace artisanal. Les élus, et à leur tête M. Abdellaoui, ont manifesté leur souhait, lors de cette session ordinaire, de voir l’agence élargir son rôle dans la réalisation de cet espace en l’appelant à y contribuer financièrement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *