Politique de la ville : une commission interministérielle est née

Politique de la ville : une commission interministérielle est née

C’est officiel. La Commission interministérielle permanente chargée de la politique de la ville a vu le jour. Un décret portant création de ladite commission du chef de gouvernement contresigné par le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville vient d’être publié au bulletin officiel.

Cette instance, la première du genre, devra donner corps à la politique de la ville. Dans ce sens, elle sera investie de plusieurs missions, notamment la détermination des orientations générales de la politique de la ville au royaume, l’évaluation des politiques urbaines publiques et le bilan des projets mis en œuvre dans la cadre de la politique de la ville.

Ladite commission devra également prendre les mesures nécessaires pour inciter les différentes parties concernées à l’adhésion aux programmes en relation avec la politique de la ville et veiller au respect des engagements pris par les différents intervenants. Enfin, la commission nouvellement créée devra jouer le rôle d’une force de proposition dans le but d’aboutir à une synergie entre les projets lancés dans le cadre de la politique de la ville. S’agissant de ses membres, l’instance en question ressemble à un gouvernement bis, vu le nombre important de ministères qui vont y siéger.

Outre le ministère de l’intérieur, ceux de l’habitat, de l’économie et des finances, les départements de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, du tourisme, de la défense nationale, des affaires générales, de l’emploi, de la culture, de la jeunesse, de l’industrie, de l’artisanat et du développement social figurent dans sa composition. Le décret donne également la possibilité d’associer à titre consultatif aux travaux de la commission toute partie dont la contribution sera jugée utile.

Le ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville assumera les fonctions du secrétariat permanent de l’instance. Bien évidemment, la commission se réunira une fois par an. Mais des réunions pourront être convoquées à tout moment en cas de besoin. A noter que plusieurs mesures avaient été annoncées ces derniers mois par le ministère de tutelle. Outre la création de la commission interministérielle chargée de la politique de la ville, le département de Mohamed Nabil Benabdellah compte créer de nouvelles agences urbaines et plusieurs écoles d’architecture dans le but d’accompagner la dynamique que connaît le pays dans le domaine de l’urbanisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *