Pour une ZLE Maghrébine

Lors de la séance de clôture de ce séminaire organisé par le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et la Commission économique pour l’Afrique (CEA), le secrétaire général de l’UMA, M. Habib Boularess, qui a donné lecture aux recommandations de cette rencontre, a estimé que la création de cette zone doit se faire dans le cadre d’une stratégie maghrébine du développement commun.
Auparavant, le ministre du Commerce extérieur, M. Mustapha Mechahouri, avait souligné que « l’instauration d’une zone de libre-échange permettra aux pays de l’UMA de franchir une étape essentielle sur la voie de l’application de la stratégie maghrébine de développement annoncée en juillet 1990 et de rattraper le retard enregistré dans le processus d’intégration maghrébine, sur la base d’avantages préférentiels ».
Dans les recommandations, les participants ont appelé à la création d’une banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur et à l’actualisation des conventions conclues afin d’accompagner les accords entrepris au niveau de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ils ont, dans le même sens, recommandé une harmonisation des législations en matière de libéralisation des échanges inter-maghrébins, l’unification des visions et stratégies dans le domaine commercial et l’implication du secteur privé et de la société civile dans le processus d’intégration économique. S’attardant sur les négociations multilatérales notamment au sein de l’OMC, les participants ont appelé à tirer profit de l’expertise des organismes régionaux et internationaux dans le domaine des négociations multilatérales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *