Près de 23 MMDH de recettes générées à fin octobre 2010

Les flux financiers relatifs aux voyages, MRE,  investissements et prêts privés étrangers maintiennent leur évolution au cours des dix premiers mois de l’année en cours. Au titre d’octobre 2010, les recettes des voyages se sont accrues de 6,3% par rapport à la même période 2009. Selon les données provisoires des dix premiers mois de l’année 2010, formulées par l’Office des changes, le volume des recettes s’est établi à près de 47 milliards DH contre 44,27 milliards DH un an auparavant, soit un additionnel de 2,77 milliards DH. Les dépenses des voyages ont affiché une grande hausse. Selon l’Office des changes, elles sont passées de 6,97 milliards DH à 8,17 milliards DH à fin octobre 2010, dévoilant ainsi une hausse de 17,3%. En outre, les recettes MRE ont enregistré un additionnel de 3,22 milliards DH pour s’établir à 45,12 milliards DH contre 41,89 milliards DH chiffrés à fin octobre 2009. S’agissant des investissements et prêts privés étrangers, le secteur a récolté un volume de recettes de 23,65 contre 23,7 enregistrés l’année dernière. Quant aux dépenses, elles sont estimées à 22,95 milliards DH, soit une hausse de 93,6% par rapport à fin octobre 2009. Par ailleurs, les échanges commerciaux avec l’étranger se sont chiffrés à 366,23 milliards DH contre 311,86 milliards DH à fin octobre 2009. Ce chiffre mis en relief par l’Office des changes indique un accroissement de 17,4%, soit un additionnel de 54,37 milliards DH. Se référant à l’Office des changes, cet accroissement est imputable tant aux importations qu’aux exportations. Dans ce sens, les exportations ont généré à fin octobre 2010 un volume de 120,99 milliards DH, affichant une progression de 26,8% et un volume additionnel de 25,6 milliards DH par rapport à fin octobre 2009. Par catégorie, les exportations de phosphates et dérivés sont estimées à 29,31 milliards DH contre 15,65 milliards DH en octobre 2009, soit une expansion de 87,3%. De même,  les exportations hors phosphates et dérivés ont progressé de 15% avec un total de 91,67 milliards DH contre 79,73 milliards DH à fin octobre 2009.  Pour leurs parts, les importations se sont établies à 245,24 milliards DH contre 216,47 milliards DH durant la même période de l’année précédente, soit une hausse de 13,3%. L’Office des changes indique, dans ce sens, que la valeur du pétrole brut à fin octobre 2010 a connu une progression de 58,4% avec un total de 20,59 milliards DH et un volume de 4.374,4 millions de tonnes contre 3.797 millions de tonnes enregistrés un an auparavant. Et de poursuivre que le blé a affiché une  croissance de 11,6% avec une valeur additionnelle de 521,6 millions DH. Rappelons que le déficit commercial continue de se creuser. l’Office des changes fait état d’une aggravation de 2,6%, soit une carence de 3,15 milliards DH  au niveau des échanges de biens et services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *