Près de 28 milliards DH pour financer 48 projets

Près de 28 milliards DH pour financer 48 projets

Dans le cadre de la réunion de la commission des investissements, tenue vendredi 17 septembre à Rabat, 48 projets d’un montant global de 28 milliards de dirhams ont été approuvés. En effet, présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi, les 48 projets adoptés par la commission se répartissent entre 17 projets de conventions d’investissement, 29 projets d’avenants aux conventions d’investissement, deux conventions-cadre et une proposition d’accord, indique un communiqué de la Primature. Ces projets devront, par ailleurs, générer 7.567 emplois. Aussi, la commission, qui a consacré la réunion de vendredi à l’examen de 51 projets d’investissement, d’un montant global estimé à 48 milliards de dirhams, poursuivra l’examen de deux projets relatifs aux secteurs du tourisme et de l’industrie pétrochimique, d’un coût total estimé à 20 milliards de dirhams. Cependant, les projets d’investissements approuvés concernent les secteurs de l’industrie chimique et pétrochimique, la construction automobile, l’énergie, le tourisme, l’agroalimentaire, le transport urbain, l’aménagement des zones commerciales, l’industrie minière et la distribution. Les projets concerneront les régions de Tanger-Tétouan, de Marrakech-Tensift-El Haouz, du Grand Casablanca, de Oued Eddahab-Lagouira, de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, El Gharb-Cherarda-Béni Hssein, Chaouia-Ouardigha, Tadla Azilal et Souss-Massa-Drâa. «Les choix judicieux opérés par le Royaume et les réformes engagées par le Maroc durant les 10 dernières années pour la promotion de l’investissement ont permis à l’économie de pays de faire preuve, dans un contexte de crise internationale, d’une résilience avérée», a déclaré M. El Fassi au début de la réunion. Et de poursuivre «nous devons saluer avec fierté et dignité les efforts colossaux déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour un développement intégré et durable du Royaume». En ce qui concerne les projets soumis à la commission pour examen, le Premier ministre a souligné l’installation de nouveaux investisseurs étrangers dans le Royaume, notamment ceux originaires des Etats-Unis d’Amérique, notant que les investissements nationaux arrivent en tête avec quelque 45 milliards de dirhams, soit 91% des investissements. En effet, les investissements étrangers représentent pour leur part 7% des investissements avec plus de 2,2 milliards de dirhams et les projets conjoints réalisent plus de 838 millions de dirhams. Aussi, à cette occasion, le Premier ministre a, de même, souligné le bilan positif de l’action de la commission durant la période s’étendant de janvier à septembre dans la mesure où elle a pu examiner quelque 96 projets d’un montant global estimé à 83,5 milliards de dirhams, devant générer plus de 21.000 postes d’emploi. M. El Fassi a, dans ce cadre, appelé l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) à multiplier ses efforts à travers une meilleure commercialisation des atouts dont dispose le Maroc et la vulgarisation des facilités qu’offre le Royaume aux investisseurs nationaux et étrangers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *