Production céréalière : Près de 84 millions de quintaux récoltés au titre de l’actuelle campagne

Les récoltes céréalières sont positives au titre de l’actuelle campagne agricole. D’après les constats, la production des trois principales céréales, à cette date, bat son plein. À ce jour, le volume définitif se situe autour de 84 millions de quintaux sur une superficie cultivée de 5 millions d’hectares. Ainsi, le rendement moyen s’établit autour de 16 quintaux d’hectares. Selon un communiqué de presse du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, «la production du blé dur est de 18,5 millions de quintaux, tandis que le blé tendre est de 41,7 millions de quintaux. La production de l’orge est de 23,4 millions de quintaux». Comparativement à la campagne précédente, la production continue sa progression. Elle a marqué une hausse de 12% par rapport à l’année précédente. S’agissant des rendements, ils ont grimpé de 5% au moment où la superficie des céréales a augmenté de 7%.  L’évolution positive de la production céréalière est, également, le fruit d’importants efforts consentis par le département agricole. Il s’agit en l’occurrence de la collaboration fructueuse entre le ministère et la profession céréalière pour le développement de la filière ainsi que l’actualisation du cadre réglementaire la régissant . De même les mesures entreprises dans le cadre du Plan Maroc Vert ont contribué massivement à la réussite de l’actuelle campagne. En effet, le département agricole a contribué à la densification des points de ventes des semences et des engrais. Il a également procédé à la mise en place de projets d’agrégation permettant ainsi une amélioration très significative de la productivité des céréales. En outre, des aides ont été octroyées pour l’acquisition du matériel agricole et l’utilisation des semences certifiées.  Par ailleurs, les conditions climatiques ont été favorables durant l’actuelle campagne. Le Maroc a connu dans ce sens d’importantes précipitations , et ce en terme de volume et de répartition spatio-temporelle. À cet effet, près de 70%  des semis des céréales ont été réalisés avant le 15 décembre 2010. Notons que le cumul pluviométrique moyen national enregistré au  15  juin  2011 est  525 millimètres, en hausse de 43% par rapport à la normale (368 mm). Les précipitations du  mois de mai ont eu un effet positif sur les cultures de printemps et les plantations fruitières.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *