Programme EDEC: L’heure du bilan et des perspectives a sonné

Programme EDEC: L’heure du bilan et des perspectives a sonné

«Le programme de développement des exportations pour la création de l’emploi consiste à analyser la chaîne de valeur des activités des entreprises bénéficiaires afin de dresser une feuille de route pour le développement de leurs exportations pour les trois prochaines années».

Telle est la perspective lancée, mercredi à Rabat, par Mohamed Abbou lors du séminaire de présentation des réalisations dudit programme EDEC au titre de 2014 et du plan d’action de celui-ci pour 2015. Pour le ministre délégué chargé du commerce extérieur, qui a précisé que ce plan a pour objectif de favoriser la création de l’emploi pour les femmes et les jeunes, «les exportations constituent un axe prioritaire pour le développement économique fondé sur l’initiative privée».

Or le constat diffère du côté du centre de commerce international ayant collaboré audit programme outre le gouvernement canadien. «Les chaînes de valeur qui ont tiré la croissance des marchés internationaux sont en train de perdre de vitesse», a estimé Arancha Gonzalez.

Pour la directrice exécutive de ce centre, le travail est censé porter sur le développement de ces chaînes de valeur. L’Afrique étant l’une des régions intéressantes dans ce sens. Ceci étant, le programme EDEC est destiné à promouvoir la création d’emploi dans les secteurs des produits agroalimentaires, des produits de la mer et du cuir. «Nous pouvons mieux faire dans les trois secteurs. J’invite à explorer toutes les possibilités qui s’offrent à la libéralisation des échanges», a avancé l’ambassadeur du Canada au Maroc, Sandra McCardell, qui a estimé que le secteur de l’export relève de processus complexes.

Pour rappel, ledit séminaire a été l’occasion de remettre des certificats à 28 conseillers à l’export ayant bénéficié d’une formation dans le cadre du «Certified Trade Advisor Programme». Le but de ce programme étant de développer et déployer les compétences des conseillers en vue de renforcer leurs capacités à l’évaluation de leurs besoins et la conception de leurs stratégies à l’export. Cet événement a été également l’occasion pour M. Abbou d’annoncer la création d’une association qui regroupera tous les bénéficiaires de cette formation et le lancement du programme «jeunesse et commerce». 

Cette initiative est, selon lui, un nouveau jalon pour soutenir l’indépendance des jeunes. Pour Mme Gonzalez, ce projet est conçu pour s’attaquer à l’emploi des jeunes. Aussi le séminaire a été marqué par le lancement du projet dédié à l’assistance à l’entrepreneur marocain en vue d’explorer les marchés internationaux via les TIC. Pour information, la conférence internationale des organismes de promotion, dédiée à la promotion du commerce, se tiendra à Marrakech en 2016.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *