Programme Ibhar : La pêche côtière dispose d’un fonds de garantie de 261 MDH

Programme Ibhar : La pêche côtière dispose d’un fonds de garantie de 261 MDH

Deux grandes banques de la place viennent de rejoindre le programme Ibhar. La Banque centrale populaire (BCP) et le Crédit Agricole du Maroc (CAM) s’allient à la Caisse centrale de garantie (CCG) qui garantira désormais les crédits bancaires en faveur des entreprises du secteur de la pêche côtière, éligibles à ce programme de mise à niveau et de modernisation des flottes côtière et artisanale. Et ce à travers la mise en place d’un Fonds de garantie en faveur de la pêche côtière. À ce sujet, une convention a été signée hier, mardi 29 juillet, à Rabat, entre Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Mohamed Benchaaboun, président-directeur général de la BCP et Tariq Sijilmassi, président du directoire du CAM. Pour la période 2008-2012, Ibhar concerne près de 100.000 pêcheurs côtiers à travers le Royaume, 16.000 barques et 1.800 navires. Côté budget, ce programme nécessite un investissement de 5 milliards de dirhams. L’Etat assurera le financement de ce programme à hauteur d’un milliard de dirhams. Les trois autres milliards de dirhams devront être apportés sous forme de prêts bancaires alors que le reste, un milliard de dirhams, sera garanti par l’autofinancement. La contribution de l’Etat à ce programme s’élève donc à 1 milliard de dirhams, dont près de 740 millions de dirhams sous forme d’appui direct et 261 millions de dirhams sous forme de garantie des crédits bancaires. Ainsi, l’Etat s’est engagé à verser à la CCG une dotation de 261 millions de dirhams destinée à couvrir 60% d’un montant global de crédits bancaires de 2,175 milliards de dirhams.  La gestion du Fonds de garantie en faveur de la pêche côtière a été confiée à la CCG. Une convention a été ainsi signée entre le ministre de l’Economie et des Finances et le directeur général de la CCG, Houcine Itaoui.
Ce Fonds est destiné à faciliter aux armateurs de la pêche côtière l’accès aux crédits bancaires. Et ce pour leur permettre de financer soit les programmes de mise à niveau ayant pour objet l’amélioration des équipements des navires de moins de 15 ans, soit les programmes de modernisation portant sur le remplacement des bateaux de plus de 15 ans. Les demandes de garantie du Fonds doivent être adressées à la CCG par l’intermédiaire de la BCP ou du CAM et seront instruites dans un délai fixé à sept jours ouvrables au maximum à compter de la date de réception des dossiers. «Avec ces conventions, le dispositif de mise en œuvre du  programme Ibhar devient ainsi complètement opérationnel, traduisant une vision stratégique à moyen terme et une politique publique volontariste d’appui au secteur des pêches maritimes de nature à inscrire le secteur des pêches dans une logique de progrès et de modernisation», souligne-t-on au département de Salaheddine Mezouar. Ce Fonds de garantie en faveur de la pêche côtière pourra bénéficier à toute personne physique ou morale opérant dans le secteur, ayant obtenu l’accord du département des Pêches maritimes pour le financement de la mise à niveau ou la modernisation de ses navires dans le cadre d’Ibhar.



Quatre objectifs pour Ibhar


Ibhar vise quatre principaux objectifs:
– Une meilleure adéquation entre le type de flotte et la ressource.
– L’amélioration des conditions de travail et de sécurité des marins pêcheurs.
– L’introduction d’une nouvelle conception de construction navale favorisant l’optimisation des espaces de conditionnement et d’entreposage des captures.
– Le renforcement de la contribution du secteur des pêches au développement économique et social du pays. Et ce à travers une amélioration sensible du niveau des revenus des populations ciblées et de leurs familles, un impact positif aussi bien sur la production, la consommation interne que l’exportation, et des effets induits sur d’autres branches, notamment l’industrie de valorisation des produits halieutiques, grâce à un approvisionnement plus régulier en produits de qualité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *