Provinces du Sud

Provinces du Sud

L’Agence du bassin hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a tenu récemment à Laâyoune la première session de son conseil d’administration lequel a approuvé le projet du budget de l’agence au titre de l’exercice 2012 et le règlement intérieur du conseil. Il a également examiné les plans d’action 2012 en plus de questions liées à la gestion des ressources hydrauliques à l’échelle du bassin.
Ainsi le budget de l’agence pour l’année 2012 s’élève à 41 millions de dirhams, dont 34 millions concernent le budget d’investissement et 7 millions celui du fonctionnement. Le budget d’investissement est destiné notamment au financement d’une série d’actions liées en particulier à la réalisation de nouvelles études générales et spécifiques, la communication et la sensibilisation des usagers du domaine public hydraulique, l’évaluation des ressources en eau, la conservation, la préservation et la protection des ressources en eau, la prévention des inondations et la maintenance et l’entretien des biens du domaine public hydraulique. Lors de cette session tenue en présence de Fouad Douiri, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, les intervenants ont mis en relief le rôle de l’Agence du bassin hydraulique dans la consécration de la bonne gouvernance du secteur de l’eau et la préservation et la valorisation des ressources hydriques. Selon eux la création de ces bassins a marqué un tournant important dans la consécration de la gestion participative et décentralisée du secteur de l’eau dans le pays. Pour sa part, M. Douiri a rappelé les missions dévolues au conseil d’administration de l’agence de Sakia El Hamra, créée en 2009 en application des dispositions de la nouvelle loi sur l’eau pour assurer la gestion et la protection des ressources en eau et du domaine public hydraulique à l’échelle de la région, tout en rappelant l’expérience pionnière du Maroc en matière de mobilisation et de planification des ressources en eau et les efforts consentis.
Cette agence va mettre en place un plan directeur intégré pour le développement et la mobilisation des ressources hydriques, en fonction des ressources en eau (profondes et de surface) existantes, des besoins actuels et prospectifs en la matière et du développement économique et social dans la région.
Pour rappel, la zone d’action de l’agence englobe cinq provinces: Laâyoune, Boujdour, Aousserd, Oued Eddahab et Smara. Elle est limitée au nord par les provinces de Tan Tan et d’Assa-Zag, à l’est et au sud par la Mauritanie et à l’ouest par l’océan Atlantique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *