Provinces du Sud: Les priorités de l’Agence hydraulique

Provinces du Sud: Les priorités de l’Agence hydraulique

L’Agence du bassin hydraulique de Sakia-El Hamra et Oued Eddahab a tenu le 22 décembre 2015 son conseil d’administration au titre de l’exercice 2015 sous la présidence de la ministre déléguée chargée de l’eau, Charafat Afilal.

La réunion a été l’occasion d’examiner les différents volets relatifs à la gestion des ressources hydriques au niveau du bassin et de mettre en avant les réalisations et les efforts déployés par l’agence en vue de répondre aux besoins en eau et accompagner les grands chantiers et ouvrages en cours dans le bassin.

Les travaux de cette session ont également été marqués par la présentation du bilan des réalisations au titre de l’année 2014, l’adoption du budget de l’agence et de son plan d’action pour l’exercice 2016.

A cette occasion, Mme Afilal a souligné le rôle important des Agences hydrauliques particulièrement au niveau de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’eau, mettant en relief les réalisations du Maroc dans le domaine hydraulique à la faveur de sa politique avant-gardiste.

A cet égard, le directeur de l’Agence du bassin hydraulique, Rachid Ghandi, a indiqué que ce bassin dispose d’importantes ressources en eau, mais nécessite néanmoins des efforts supplémentaires pour accompagner le développement économique et social de la région du Sud et faire face à la hausse de la demande en eau et aux risques liés à la pollution des ressources, aux inondations et à l’occupation du domaine public hydraulique.

A noter que le plan d’action de l’Agence du bassin hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab prévoit la réalisation d’études relatives à la gestion de la demande en eau et sa valorisation, à travers l’élaboration d’une étude portant sur le dessalement de l’eau de mer dans les provinces du Sud ainsi que la réutilisation des eaux usées après leur traitement dans l’irrigation des espaces verts et dans d’autres utilisations comme il est prévu dans le modèle de développement des provinces du Sud à l’occasion de la visite royale lors du 40ème anniversaire de la Marche Verte.

Il est également prévu la réalisation de travaux d’exploration à Laâyoune, Boujdour, Tarfaya, Smara, Tan Tan, Assa-Zag, Aousserd et Oued Eddahab pour un coût global de 5 millions de dirhams, outre la protection et la préservation des ressources hydriques, du milieu naturel et des zones fragiles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *