Région de l’Oriental, une fructueuse escale pour la Caravane «Auto-entrepreneur»

Région de l’Oriental, une fructueuse escale pour la Caravane «Auto-entrepreneur»

300 participants ont pris part à l’étape d’Oujda

Défi relevé pour les initiateurs de la caravane «Auto-entrepreneur». La deuxième étape de ce rendez-vous dédié à l’information et la sensibilisation aux services d’appui financier et non financier mis en place au profit de l’auto-entrepreneur a été fructueuse. La rencontre tenue samedi 23 septembre à Oujda a confirmé une fois encore l’intérêt porté par une grande masse de la population marocaine à l’auto-entrepreneuriat. 300 jeunes porteurs de projets ont répondu présent à cette deuxième escale, carrefour d’échange entre auto-entrepreneurs et acteurs publics et privés.

«Ce fut une réussite sur tous les fronts. L’étape d’Oujda nous a permis de cerner les efforts consentis dans l’Oriental pour promouvoir l’auto-entrepreneuriat comme alternative contre la précarité et le chômage. L’ensemble de l’écosystème était présent confirmant plus que jamais que l’avenir économique du Maroc est dans ses régions. Le développement régional ne peut se faire qu’en soutenant les auto-entrepreneurs et encourageant ses jeunes à entreprendre», souligne Amal Cherif Houate, fondatrice du cabinet Attitudes Conseil, à l’origine de cet évènement. L’organisation de la caravane, dont la prochaine escale se fera le 28 octobre prochain à Fès, s’inscrit dans la continuité des actions engagées depuis l’adoption, en 2015, du statut de l’auto-entrepreneur.

Cet engagement illustre la pertinence du partenariat public-privé à réussir des projets d’envergure nationale. La caravane qui compte pour partenaires des acteurs locaux et internationaux vient renforcer également l’effort de la sensibilisation pour vulgariser ce nouveau régime et faire profiter une large population qui aspire de monter son propre projet. «La caravane est une occasion pour informer sur les produits financiers et non financiers et d’encourager les porteurs de projets à entreprendre et s’inscrire au registre national de l’auto-entrepreneur et ce à travers la présentation de la panoplie de programmes existante», souligne Mme Cherif Houate.

Depuis son lancement, le régime compte l’adhésion de dizaines de milliers de porteurs de projets. Le registre compte 62.000 inscrits dont 50.000 détenteurs de cartes d’auto-entrepreneurs. 27% de ces inscrits se positionnent dans la région de Casablanca-Settat contre 8% dans le Souss-Massa, 6% dans l’Oriental et Fès-Meknès et 2% dans les provinces du Sud. Les femmes représentent 37% de cet effectif contre une population masculine de l’ordre de 63%.  Les principaux secteurs prisés sont le commerce (33%), services (22%), industrie (7%) et artisanat (5%).

Grand intérêt pour l’entrepreneuriat dans l’Oriental

Ce fut une découverte pour les initiateurs de la caravane. La région de l’Oriental, où opèrent 5.000 auto-entrepreneurs inscrits au registre national dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 34 ans, dispose d’un arsenal d’accompagnement inédit. «L’engagement de l’Oriental pour promouvoir l’entrepreneuriat est sans précédent. Le moins que l’on puisse dire est que la région est présente à travers des projets réalistes et réalisables», précise Mme Cherif Houate.

La caravane a été une occasion pour la Chambre de commerce et d’industrie d’Oujda, l’Université Mohammed 1er et autres instances de passer en revue les principales actions engagées à leur niveau. A titre d’exemple, un business center incubation sera inauguré bientôt par la Chambre de commerce à Nador. Un projet qui sera dupliqué dans d’autres localités de l’Oriental. De même, la même instance a mis en place une structure dédiée à l’accompagnement de commerçants en déployant des modules de formation et d’accompagnement sur des problématiques de financement et de développement économique. Sur le plan académique, les représentants de l’Université Mohammed 1er ont présenté à l’assistance le campus du savoir qui promeut le lancement de projets, à travers des incubateurs, touchant des secteurs porteurs et innovants tels que les TIC et les énergies renouvelables.

L’annonce phare de Barid Bank

Dans le cadre de ses actions d’accompagnement des auto-entrepreneurs, Barid Bank a dévoilé aux participants de la deuxième escale de la caravane son nouveau-né. Il s’agit de «Tahfiz Baridi», un nouveau financement dédié à l’auto-entrepreneur. Cette offre, en cours de déploiement dans le réseau de Barid Bank, est sous forme de facilité de caisse, destinée à couvrir les besoins d’exploitation des auto-entrepreneurs en vue de leur permettre le développement de leur activité professionnelle et assurer sa pérennité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *