Renovotel : Un bilan mitigé

L’hôtellerie est un secteur qui a besoin de fonds d’investissement. Conscient de cette réalité, le fonds Hassan II pour le développement économique et social alloue 100MDh à la Caisse centrale de Garantie et de Dar Damane. Ceci, dans le but de permettre aux entreprises du secteur touristique de bénéficier de la garantie de ces organismes. Aussi, par la même occasion, les professionnels du secteur espèrent une plus forte implication du système bancaire dans le financement du secteur touristique.
Dans ce même cadre, 43 dossiers touristiques portant sur un investissement global de 933 MDH et permettant la création de 998 emplois ont été agréés fin 2003. Tout cela entre dans le cadre du projet «Renovotel» dans le but de renouveler le parc hôtelier marocain.
Le montant total cumulé des crédits garantis par la CCG au profit des dits projets s’élève à 421 millions de dirhams. Ce montant constitue le fonds «Renovotel» géré conjointement par la CCG et Dar Damane.
Le comité du fonds « Renovotel» a agréé au cours de l’année 2003, 15 projets touristiques totalisant une enveloppe d’investissements d’environ 225 millions de dirhams pour la rénovation de 4.666 lits. Ainsi le volume global engagé par ledit fonds s’élève à plus de 75 millions de dirhams.
En outre, une nouvelle loi a été mise en oeuvre pour classifier des établissements touristiques. Cette classification a institué de nouveaux critères liés à la qualité des services rendus et de leur gestion, et aux équipements et superficies des unités hôtelières concernées. Pour accomplir cette classification avec l’efficacité et le professionnalisme requis,le ministère du Tourisme a recours à des cabinets spécialisés du secteur privé pour l’accomplissement de cette mission.
Le projet de «Renovotel» nécéssite également la réalisation de certaines enquêtes sur la motivation des touristes. Aussi, les professionnels du secteur espèrent également mettre en place l’observatoire de l’activité touristique et l’établissement des études d’exécution des plans de développement régionaux de Fès et d’Agadir.
La poursuite de l’exécution du plan de mise à niveau et de développement de la formation professionnelle dans le secteur du tourisme vise à atteindre les objectifs prévus par l’accord cadre et l’accord d’application signés entre le gouvernement et les professionnels. Des accords qui prévoient la création, à l’horizon 2010, de 612.000 emplois nouveaux, dont 72.000 lauréats des instituts et centres de formation hôtelière et touristique ainsi que la poursuite de la mise à niveau des services déconcentrés de ce ministère en vue de leur permettre d’accomplir les missions d’accompagnement et de suivi de réalisation des projets touristiques.
Tout cela résume le projet « Renovotel ». Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de promotion de la destination Maroc et dans l’optique d’atteindre 10 millions de touristes dans l’horizon 2010. Un pronostic du ministère du Tourisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *