Réserve monétaire : l’excédent a progressé

Réserve monétaire : l’excédent a progressé

Les taux monétaires se sont inscrits en baisse durant la semaine du 24 au 31 août dans un contexte de marché relativement liquide, indique la lettre hebdomadaire du marché monétaire et obligataire de BMCE Capital.
Le niveau de liquidité du système a été désormais alimenté par le retour progressif de la monnaie fiduciaire et de l’injection de la paie des fonctionnaires. Ce constat s’illustre au niveau d’une réserve monétaire dont l’excédent constitué a progressé à 13,2 milliards de dirhams en date du 29 août dernier. Le TMP a ainsi enregistré un niveau de 2,48% en date du 30 août, alors que les taux repos ont évolué dans un rang de [2,25%-2,75%].
Dans le cadre de la conduite de la politique monétaire, la Banque centrale a limité ses interventions sur le marché monétaire. En effet, celle-ci a retiré 571,4 millions de dirhams en moyenne quotidienne sous forme de facilités de dépôt à 2,25%.
Par ailleurs, la désaffection du Trésor du marché primaire continue d’accentuer la raréfaction du papier souverain sur le marché de la dette. En rejetant la totalité de l’offre sur cette séance MLT, le Trésor n’a donné aucun signal de retour et semble confirmer son aisance de trésorerie suite à l’encaissement de la moitié de la recette de privatisation (Régie des Tabacs et Somathès). Le volume demandé a porté sur un montant de 11,3 milliards avec une concentration importante sur la partie longue de la courbe, soit 76% du volume global. Le MT et le CT ont représenté respectivement 24 et 11% de la demande globale. En termes de taux, on peut constater le rapprochement des Spreads Bids-Offers sur les points du LT. Mais les taux pleins demandés ont continué de baisser ; une tendance soutenue par des institutionnels assoiffés des titres LT. Soulignons que le Trésor n’a pas encore communiqué ses besoins de financement mensuels pour le mois de septembre, sachant que les tombées pour le même mois s’élèvent à 3,4 milliards de dirhams. Le volume dénoué sur le marché se passe de tout commentaire et reflète bien une phase d’accalmie et d’impasse dont souffre le marché depuis quelques mois. Après les résultats du primaire, on a constaté que les taux vendeurs ont décalé à la baisse par rapport aux taux demandés sur le marché primaire.
Concernant les prévisions BMCE Capital Markets sur le Marché monétaire, la ponction de 5 milliards de dirhams au titre des reprises de liquidités hebdomadaires à 2,50% devrait exercer une pression haussière sur le JJ, mais l’excédent affiché au niveau de la RMO pourrait atténuer ce risque de hausse. Au final, nous anticipons un JJ dans une fourchette de [2,50%-3,00%].
Concernant le marché obligataire, la raréfaction du papier devrait être de mise au vu de l’absence d’opportunités de replacement sur le marché de la dette. La tendance devrait renouer encore une fois avec la baisse des rendements longs.

Source : BMCE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *