Résultats et performances de Nexans Maroc en 2015: L’export sauve la mise

Résultats et performances de Nexans Maroc en 2015: L’export sauve la mise

En dépit d’une forte tendance baissière du marché, Nexans Maroc a réussi à dégager de la croissance démontrant sa capacité à se développer.

Karim-Bennis-Nexans-Maroc
Karim Bennis, administrateur directeur général de Nexans Maroc.

C’est ce qu’a souligné Karim Bennis, administrateur directeur général de Nexans Maroc, lors d’une conférence tenue, mardi 5 avril, pour la présentation des résultats 2015 de son entreprise.

En effet, le spécialiste du câble et des équipements électriques annonce un chiffre d’affaires à 1,69 milliard de dirhams, en progression de 3,9% par rapport à l’exercice précédent. En contrepartie, Nexans Maroc ressort avec un résultat d’exploitation en léger recul de 5,1%, à 65,662 millions de dirhams en 2015.

«Bien qu’en baisse de 5,1%, notre résultat d’exploitation reste satisfaisant au vu de l’environnement actuel. Aussi, l’évolution qu’a connue le cours du dollar US est peu favorable», a commenté M. Bennis. Enfin, le chiffre le plus marquant, dévoilé lors de la conférence de mardi, est sans doute celui de la montée en puissance du spécialiste des câbles sur le segment de l’export.

En effet, Nexans Maroc a réalisé une croissance de ses résultats à l’export évaluée à 49%. «Cette performance dans le volet de l’exportation enregistrée en 2015, Nexans Maroc la doit à sa forte réussite commerciale doublée de la compétitivité de l’offre sur le marché», a expliqué M. Bennis.

A noter que Nexans Maroc, qui emploie 800 personnes, est adossé à un groupe international qui offre une large gamme de câbles et solutions de câblage dans le monde entier. Aussi, les différentes équipes du Groupe, dont celle du Maroc, agissent comme partenaires au service de leurs clients dans quatre principaux domaines d’activités. Il s’agit du transport et la distribution d’énergie (réseaux terrestres et sous-marins), les ressources énergétiques (pétrole et gaz, mines et énergies renouvelables), les transports (routiers, ferroviaires, aériens et maritimes) et le bâtiment (commercial, résidentiel et centres de données).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *