Retrait des titres de Sofac : Le compte à rebours enclenché

Retrait des titres de Sofac : Le compte à rebours enclenché

Le projet d’offre publique de retrait des titres de Sofac de la Bourse de Casablanca est officiellement lancé. A l’initiative du CIH, le CDVM a déclaré recevable ce projet et ce, compte tenu du faible flottant en Bourse de Sofac (0,9%). S’agissant du détail de l’opération, l’offre publique de retrait portera sur la totalité des actions Sofac non détenues par le CIH et Barid Al Maghrib. Se référant à la note d’information, l’opération, qui se déroulera du 22 mars au 19 avril prochain, s’établira autour de 12.326 actions représentant 0,87% du capital des droits de vote de la société Sofac. Le prix unitaire proposé, dans ce sens, est de 350 dirhams par action apportant ainsi le montant global maximal à 4.314.100 dirhams dans le cas d’un apport total des titres Sofac visé par l’offre publique de retrait. «L’offre publique de retrait vise à offrir la possibilité aux actionnaires minoritaires de se retirer du capital de la société préalablement à sa radiation de la cote», indique le CIH, initiateur de cette opération. Et de préciser que «le prix proposé de 350 dirhams l’action fait ressortir une prime de 28,7 % par rapport à la valeur de référence de 272 dirhams».
La note stipule également qu’ «aucun seuil de renonciation à l’offre n’est prévu par l’initiateur. Ce dernier s’engage, en effet, à acquérir de manière ferme et irrévocable la totalité des actions apportées par les actionnaires Sofac dans le cadre de l’offre publique de retrait et qui seront intégralement servies». Actionnaire majoritaire, le CIH a procédé en fin 2011 à l’acquisition des participations de la CDG dans la société Sofac, soit une part de 45,9% du capital de la société. A travers cette acquisition, CIH ambitionnait de développer des synergies commerciales et opérationnelles notamment sur le plan de la gestion du risque et du recouvrement amiable et contentieux. Une offre publique d’achat obligataire a suivi augmentant ainsi la participation du CIH à 59,84%.
Le tour de table de Sofac est également constitué des actions d’Al Barid Bank représentant ainsi 39,29% du capital et droit de vote. Notons que la participation du CIH devrait atteindre une part de 60,71% , et ce à l’issue de l’offre publique de retrait si toutes les actions Sofac seraient apportées en réponse à cette opération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *