Rétrospective 2018 – CGEM : Un nouveau patron et un nouvel élan

Rétrospective 2018 – CGEM : Un nouveau patron et un nouvel élan

2018 marque le début d’un nouveau mandat pour le patronat. Le secteur privé a choisi Salaheddine Mezouar pour le représenter pour ce nouveau cap. Le nouveau président de la CGEM est venu avec une nouvelle vision.

Une approche participative qui viendra définir la CGEM 2021. L’ambition étant de faire de la CGEM une confédération forte et efficace à ce cap. Une CGEM qui répond par ailleurs aux attentes des entrepreneurs et aux  enjeux du pays. Telle qu’elle a été défini, «Elan pour Tous», la feuille de route du binôme Mezouar-Mekouar, est articulée autour d’un soutien volontariste à la PME et à la TPE, un renforcement de l’attractivité des territoires, un positionnement volontariste portant sur de nouveaux relais de croissance au bénéfice de tous, un recentrage du dialogue social ainsi que la mise en place de solutions sectorielles spécifiques couvrant tous les secteurs critiques.

Le but étant de remettre le secteur privé au centre du nouveau modèle de développement économique. L’enjeu étant de ré-impulser une nouvelle dynamique pour rétablir la confiance et renforcer la compétitivité du secteur privé. Pour recréer une dynamique vertueuse, l’heure est à la réalisation d’avancées crédibles et réalistes. 6 axes et 26 chantiers sont à mener. Le premier axe portant sur six chantiers concerne le choc de compétitivité et amélioration tangible de l’offre Maroc sur tous les fronts critiques. Le deuxième axe porte sur le soutien volontariste à la PME et TPE ainsi que la régénération par les start-up (7 chantiers).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *