Réunion du conseil d’administration de la société nationale des autoroutes du Maroc

L’ordre du jour du conseil a été consacré à l’examen du projet de budget 2006 ainsi qu’à la présentation de l’activité de l’ADM au 30 septembre 2005, indique un communiqué du ministère de l’Equipement et du Transport.
A cette date, l’activité de l’ADM a été marquée par l’inauguration par SM le  Roi Mohammed VI, le 5 juillet 2005, du tronçon Asilah-Tanger ainsi que par la signature d’une convention avec le Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social, relative au financement de l’autoroute Fès-Oujda.
L’année 2005 a également vu la mise en service des autoroutes Had Soualem-Tnine Chtouka et le contournement de Settat.
Sur le plan du développement du réseau, il a été procédé au lancement des appels d’offres pour la réalisation de 113 km d’autoroutes sur les projets de desserte du port de Oued Rmel et Marrakech-Agadir, ajoute le communiqué.
Quant aux travaux en cours, ces derniers se sont poursuivis sur 318 km et connaissent un avancement conforme aux plannings (Tnine-Chtouka -El Jadida, Settat-Marrakech, Tétouan-Fnideq et Tanger-Oued Rmel).
Au niveau de l’exploitation des autoroutes en service et au terme des neuf premiers mois de l’année 2005, la circulation autoroutière sous péage a augmenté de 13,3 pc par rapport à la même période de l’année 2004. Sur ces mêmes bases de coopération, les recettes ont augmenté de 12,6 pc pour atteindre  près de 502 millions DH.
Les indicateurs de sécurité ont globalement connu une nette amélioration par rapport à 2004.
Le projet de budget pour l’année 2006 prévoit d’importants investissements qui s’élèvent à 5.605 millions DH en augmentation de plus de 52 pc par rapport aux prévisions de réalisation 2005.
Au total, 92 pc du budget sera consacré aux travaux sur les autoroutes Tnine-Chtouka-El Jadida, Settat-Marrakech, Tétouan-Fnideq, l’accès au port de Oued Rmel, Marrakech-Agadir ainsi que le démarrage des travaux sur l’autoroute Fès-Oujda. En 2006, des chantiers seront ainsi ouverts sur pratiquement tous les axes.
Près de 134 millions de DH seront consacrés aux travaux sur les autoroutes en service notamment la réalisation de passerelles, les travaux d’amélioration du réseau d’assainissement, l’aménagement paysager et l’installation de dispositifs de sécurité.
Le chiffre d’affaires attendu, au titre de l’année 2006, devrait atteindre plus de 692 millions DH (hors TVA) en augmentation de 10 pc par rapport aux prévisions de réalisation de l’année 2005.
L’excédent brut d’exploitation restera positif en 2006 (447 millions DH) en augmentation de 13 pc par rapport à 2005.
Par contre, après déduction du résultat financier attendu (perte de 497 millions DH), il est prévu un résultat courant accusant un déficit de l’ordre de 637 millions DH, note le communiqué, précisant que ce déficit provient des dotations d’exploitation et des charges financières qui s’élèveraient, en 2006,  à 1.415 millions DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *