Salon international de bâtiment : Une ouverture prometteuse pour le SIB de Casablanca

Salon international de bâtiment : Une ouverture prometteuse pour  le SIB de Casablanca

La 14ème édition du Salon international du bâtiment (SIB) a démarré hier sous de bons auspices. Forte affluence, représentativité exhaustive des entreprises marocaines et beaucoup de prospection de la part des opérateurs étrangers. Voilà comment les exposants perçoivent l’ambiance du salon. «Pour une première journée, le bilan s’annonce plutôt prometteur. Plusieurs délégations étrangères ont visité notre stand et ces rencontres ont été assez fructueuses. J’imagine que les quatre prochains jours connaîtront une affluence plus importante et porteront leur lot d’échanges et de partenariats positifs», a souligné Nadia Tinasti, directrice générale de Imalum, entreprise exposante. Le salon est donc à la hauteur de ses promesses.
En effet, le SIB se tient, du 21 au 25 novembre, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et sous l’égide du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville à la foire de Casablanca. Aussi, placée sous le thème «Vivre la ville», cette édition s’étale sur une superficie de 20.000 m2, et connaît la présence de plus de 600 exposants ainsi que la participation d’une vingtaine de pays étrangers. Le nombre prévisionnel de visiteurs attendus est de 130.000. Et, grande nouveauté cette année, en vue de consolider les relations multilatérales entre les pays africains et le Royaume dans ce domaine, la Côte d’Ivoire et le Sénégal sont les invités d’honneur de cette 14ème édition. Et c’est dans ce contexte que la France, à travers Ubifrance, Agence française pour le développement des entreprises à l’international, réitère sa présence sur ce salon. En cette édition «le savoir-faire français est représenté sur le SIB par un pavillon réparti sur 4 îlots. Il regroupera cette année 26 entreprises exposantes sur une surface totale d’exposition de 324 m2», souligne un communiqué de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc. Et de poursuivre : «Les régions françaises du Centre et d’Alsace se sont fortement mobilisées afin de mettre en avant le savoir-faire français autour de nouvelles thématiques liées à l’efficacité énergétique, et au bâtiment durable et écologique».
Une présence qui témoigne de la confiance accordée par les opérateurs français du bâtiment au marché marocain qui devient en cette période de crise un excellent partenaire.
Ce salon est donc réellement «la vitrine par excellence de tous les acteurs du secteur du BTP et reste de loin le salon le plus représentatif de ce secteur dans le Royaume, un événement à ne manquer sous aucun prétexte», comme l’avait décrit Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, lors de la conférence de presse d’annonce du salon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *