SGMB : Hausse de 50% du résultat net

Bon cru 2005 pour la Société générale marocaine des banques (SGMB). Le résultat net de 2005 de ce groupe a enregistré une hausse de 50 % par rapport à l’année 2004. Ainsi, de 283,6 millions de dirhams, le résultat net a grimpé à 426,7 millions de dirhams au cours de l’année dernière. Sur la même tendance haussière, le produit net bancaire (PNB) du groupe a affiché une hausse de 7 % pour passer de 1,9 milliards de dirhams à 2 milliards de dirhams, selon le rapport annuel de la SGMB.
«Cette progression provient en particulier des commissions sur prestations de services (30 %) et des produits clientèle (+ 6,7%)», explique-t-on à la SGMB.  Pour sa part, le résultat brut d’exploitation (RBE) a augmenté de 10% pour atteindre  995,1 millions de dirhams, frôlant ainsi le 1 milliard de dirhams.
«En 2005, la synergie déployée par l’ensemble du Groupe, banques et filiales, a été le catalyseur de notre stratégie de croissance, pour asseoir nos positions de marché en tirant profit d’une dynamique économique qui semble s’accélérer», précise Abdelaziz Tazi, président du conseil de surveillance dans ce rapport.
Pour les dépôts, le volume a enregistré une hausse sensible de près de 18%.
Cette performance, supérieure à celle du système bancaire, a été réalisée sur les deux marchés : clientèle des particuliers et clientèle des entreprises et a permis l’appréciation de 49 points de base des parts de marché, selon le management de la SGMB. Le ratio de structure s’établit, pour sa part, à un niveau très satisfaisant (42,5 %).
Pour les fonds propres du groupe, ils ont passé en 2005 à 3,3 milliards de dirhams au lieu des 3 milliards enregistrés une année auparavant.  « 2005 a été pour la SGMB l’année de la proximité avec nos clients, nos collaborateurs et avec de nombreux acteurs du tissu associatif. C’est d’ailleurs avec beaucoup de fierté que j’ai reçu de Sa Majesté le Roi, au nom de tous les collaborateurs de notre banque, une plaque commémorative visant à distinguer la contribution de notre institution à l’œuvre exemplaire de la Fondation Mohammed V pour la solidarité», ajoute M. Tazi.
En effet, le groupe est connu pour son intervention dans le créneau de la micro-finance. Avec des financements à hauteur de 200 millions de dirhams, la SGMB est devenu le premier bailleur de fonds privé du secteur de la micro-finance, selon ce rapport.

 La SGMB en bref


Crée en 1913, la Société générale marocaine des banques (SGMB) est gérée par son principal actionnaire à hauteur de 53 %. Actuellement, la banque compte 215 agences bancaires, 178 guichets automatiques bancaires et 2.800 collaborateurs à travers le pays. 
La SGMB opère dans trois domaines d’activité :
1. La banque commerciale;
2. La banque de financement et des grandes entreprises;
3. Les gestions « privé » et « institutionnelle ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *