Sidérurgie : Sonasid perd 8% de son CA

Sidérurgie : Sonasid perd 8% de son CA

En dépit du climat morose dans lequel baigne le secteur de la sidérurgie, Sonasid garde son optimisme et trace une feuille de route stratégique en perspective.

A court et moyen termes, l’entreprise poursuivra le renforcement de ses axes prioritaires, notamment la diversification ferrailles, l’optimisation des coûts ainsi que la consolidation de la distribution directe et la différenciation qualité produits et substitution énergétique.

Le premier semestre de l’année a été impacté par la pression sur les prix pratiqués à l’international. Dans un contexte national marqué par le recul de la consommation nationale, les ventes de Sonasid sont restées stables en volume. Ainsi, Sonasid a généré un chiffre d’affaires de 2,53 milliards de dirhams, en repli de 8% comparativement au même semestre de l’année précédente.

Plusieurs facteurs rentrent en jeu, notamment la pression sur les prix engendrée par la forte pénétration des imports (+108%) et la baisse des volumes à l’export qui a eu des retombées négatives sur le chiffre d’affaires (soit un impact de 4%).

De même, Sonasid a réduit son endettement de 22 millions de dirhams et ce grâce à l’EBITDA positif généré dont la valeur s’établit à 203 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *