Statistiques monétaires : Hausse de 4% des créances sur l’économie à fin janvier

Statistiques monétaires : Hausse de 4% des créances sur l’économie à fin janvier

Les créances sur l’économie ont progressé de 4% en janvier 2013 contre 10,1% un an auparavant, suite au ralentissement du crédit bancaire à 3,2% contre 10,6%, selon Bank Al-Maghrib. L’agrégat monétaire M3, chiffré à 968,4 milliards de dirhams, s’est inscrit en baisse de 3 % en janvier dernier contre une progression de 3,3% le mois précédent, précise la Banque centrale dans une note relative aux statistiques monétaires du mois de janvier 2013.
Les crédits à l’équipement ont baissé de 1,9% après une hausse de 3,8% en janvier 2012, tandis que la hausse de l’encours des crédits immobiliers a ralenti à 5,8% et celui des prêts de trésorerie à 6,4% contre 9,1 et 20,3% respectivement. Pour sa part, la progression des crédits à la consommation a décéléré en passant d’une année à l’autre de 11,5% à 9,2%, explique la note.
Par secteur institutionnel, le rythme d’accroissement des crédits au secteur privé a décéléré revenant de 8,4 à 5,1%, recouvrant un ralentissement du rythme d’accroissement des crédits au sociétés non financières privées de 12,4 à 3,9% et une accélération de ceux accordés aux ménages, passant de 3,2 à 7,4% en janvier 2013. La baisse du rythme d’évolution du crédit bancaire s’est également reflétée au niveau de la baisse de 11% des prêts aux sociétés financières, après une hausse de 11,5% enregistrée en janvier 2012. Pour ce qui est des autres sources de création monétaire, les avoirs extérieurs nets ont baissé de 15,4 % en janvier dernier contre 16,1% un an auparavant et les créances nettes sur l’administration centrale ont marqué une hausse de 23,3% contre 30,1%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *