Tabacs : 47 Millions d’euros en trois mois

Tabacs : 47 Millions d’euros en trois mois

Le franco-espagnol Altadis conserve sa place de leader au Maroc. C’est ce que vient d’annoncer ce groupe en présentant ses résultats financiers du premier trimestre 2007.
Dans le segment blond, la part de marché du groupe a atteint 85,9%, contre 85 % en 2006, soit une hausse de 10,7 % des ventes en volume.
Sur le même trend haussier, les ventes en valeur ont progressé de 19,7 % à 47 millions d’euros, contre 40 millions d’euros au premier trimestre 2006. «Les trois principales marques, Marquise, Fortuna et Gauloises, ont progressé plus rapidement que le marché. L’évolution des ventes a également bénéficié de l’augmentation régulière des prix, la dernière datant de juin 2006», ajoute-t-on dans un communiqué.
«Altadis a enregistré de bons résultats grâce au succès des opérations lancées sur les marchés espagnol et marocain des cigarettes, à la bonne santé des ventes de cigares cubains et au dynamisme de la distribution du tabac en Espagne», selon la même source. En fait, sur le marché international, le chiffre d’affaires d’Altadis a atteint 931 millions d’euros, soit une hausse d’un million d’euros par rapport à la même période de l’année précédente. De 104 millions d’euros, le résultat net a passé à 110 millions d’euros. Le bénéfice net par action s’est, quant à lui, élevé à 43,5 centimes d’euro, en progression de 11,6 %.
Le chiffre d’affaires de la branche cigarettes s’est élevé à 413 millions d’euros, en progression de 5,1 %. Le groupe a vendu 26,7 milliards de cigarettes, contre 24,2 milliards en 2006. L’Espagne, le Maroc ainsi que le Moyen-Orient ont fortement contribué à la croissance des ventes de cette branche. «La performance de Fortuna a été particulièrement remarquable au cours du premier trimestre, avec une hausse des volumes de 12,4% et une progression des ventes en valeur de 9,7 %, du fait d’une reprise sur le marché des blondes en Espagne et un gain de part de marché au Maroc», explique-t-on. Gauloises, Fortuna et Gitanes ont représenté 58 % de la valeur totale de ventes de cigarettes blondes, avec 177 millions d’euros. Ces trois marques phares internationales d’Altadis représentent 49 % des ventes en volume avec 9,8 milliards d’unités. S’agissant de la branche distribution, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 319 millions d’euros, en hausse 14,3 %, tandis que le chiffre d’affaires de la branche cigares a atteint 188 millions d’euros, en baisse de 11,4%.

Altadis : une bonne distribution grâce à Maroc Telecom

Au Maroc, la distribution généraliste est en plein essor et a dépassé la barre des 10 % du chiffre d’affaires économique total enregistré par la branche dans ce pays, affirme la maison-mère lors de l’annonce de ses résultats financiers trimestriels. En fait, Altadis Maroc a distribué 10,5 millions de cartes téléphoniques (+ 50 %) et enrichi sa gamme, notamment dans le domaine des services électroniques, grâce à la collaboration avec Maroc Telecom. À l’échelle internationale, la distribution du tabac a représenté 48 % de l’ensemble de l’activité Distribution. Selon la même source, la performance de ce segment reflète, d’une part, les tendances en volume des marchés du tabac espagnol (+ 0,7 %), français (+ 0,7 %), italien (- 0,6 %) et marocain (+ 3,1 %) et, d’autre part, les modifications des prix de vente au détail (de manière indirecte par le biais des stocks). Les ventes se sont élevées à 155 millions d’euros, en progression de 15,6 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Pour les perspectives 2007, le groupe compte poursuivre sa croissance organique en misant sur son « potentiel de développement et ses atouts uniques et diversifiés », en renforçant son capital marques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *