Tanger renforce son attractivité auprès des investisseurs américains

Tanger renforce son attractivité  auprès des investisseurs américains

Le Maroc, fort de sa stabilité politique et de ses performances économiques, s’impose comme une porte d’entrée pour les investissements en Europe, en Afrique et aux Etats-Unis. C’est ce qu’a affirmé Yasmine Hasnaoui, présidente de Moroccan American Friendship Foundation (MAFF), lors d’une conférence-débat organisée samedi 7 mars à Tanger, sous le thème «Tanger, une porte attractive pour les investissements américains». Initiée par MAFF, «la tenue de cette conférence nous engage à faire des propositions pratiques à même de consolider les liens entre le Maroc et les  Etats-Unis, tout en accordant la priorité à l’entreprise et au citoyen lors de l’élaboration et de l’exécution  des stratégies économiques pour un développement humain durable», a poursuivi Mme Hasnaoui.

Les participants à cet événement ont convenu que d’importants projets structurants, tels que le projet de reconversion de la zone portuaire Tanger-Ville, la mise en service du port de Tanger-Med, comme un lieu de transbordement et la Zone franche logistique contribuent à faire de Tanger une zone de métropolisation attirant le trafic maritime de bon nombre de pays. «Les pays d’Amérique y trouvent, par exemple, un gîte d’étape pour les échanges avec les pays asiatiques. Plusieurs investisseurs américains créent ainsi des structures à Tanger, et leur nombre est en croissance», a ajouté Mme Hasnaoui.

Cette conférence-débat a été marquée par la présentation du projet de reconversion de la zone portuaire Tanger-Ville, dont les travaux de l’ensemble de ses structures vont bon train. Selon le président-directeur général de la Société d’aménagement de la zone portuaire de Tanger-Ville (SAPT), Mohammed Ouanaya, ce projet contribuera à renforcer l’attractivité de Tanger auprès des visiteurs et investisseurs américains, et ce, grâce à sa dimension portuaire, axée notamment sur les activités  de croisière et de plaisance. «Etant donné que le port dispose de la plus grande Marina pour la région en particulier d’Andalousie, Algarve et au Nord du Maroc», a souligné M. Ouanaya.

Quant au méga complexe portuaire Tanger-Med, celui-ci, qui est aujourd’hui connecté à 161 ports et 63 pays. Il a réussi en 2014 à franchir la barre des 3 millions de conteneurs EVP. Et avec le projet de réalisation de Tanger-Med II, dont la première phase est pratiquement achevée, le complexe portuaire sera doté d’une capacité totale de plus de 8,2 millions de conteneurs EVP. Il se distingue par ses grandes plates-formes industrielles et à l’export.

Ce qui a encouragé de grands groupes américains tel que l’Electrical Components International (ECI) de jeter leur dévolu sur Tanger pour y installer leurs filiales. «Les entreprises américaines font ainsi partie des quatre origines d’investissements les plus importants aux côtés du Japon, de la France et de l’Espagne», a affirmé le directeur de la Zone franche d’exportation de Tanger (TFZ), Mehdi Tazi Riffi, faisant remarquer que ces entreprises américaines, dont la majorité opérant dans l’automobile, l’électronique et de l’aéronautique, ont permis de «générer près de 11.000 emplois et 150 millions de dollars d’investissements privés».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *