Télécommunications : mobile et Internet surfent sur la vague

Télécommunications : mobile et Internet surfent sur la vague

L’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) vient de publier son analyse de l’évolution des marchés du fixe, du mobile et de l’Internet au Maroc à fin septembre 2006. Il en ressort que la croissance des trois marchés a maintenu un rythme soutenu, avec une particularité pour le segment de la téléphonie fixe qui confirme sa tendance baissière. Il a, en effet, enregistré une baisse d’environ 3,24% par rapport au trimestre précédent. Ainsi, le parc global d’abonnés a atteint 1 267 122 (contre 1 309 619 abonnés à fin juin 2006).
Cette légère baisse ne s’est cependant pas répercutée sur la structure même du marché de la téléphonie fixe. Cette dernière est, en effet, restée inchangée par rapport au trimestre précédent, tout en marquant une baisse, plutôt insignifiante, pour les résidentiels (64,23%) au profit des professionnels (23,27%). Les publiphones sont toujours classés derniers, avec seulement 12,50% des parts de marché.
Les autres marchés, notamment celui de la téléphonie mobile et de l’Internet ont, pour leur part, continué sur leur lancée en enregistrant de bonnes performances au troisième trimestre 2006. Le parc des abonnés au mobile a ainsi atteint 14 899 641, soit une croissance trimestrielle de 12,50%. Cette croissance du parc de la téléphonie mobile s’est, par conséquent, répercutée positivement sur le taux de pénétration qui a gagné un peu plus de 5 points en affichant 49,85% au 30 septembre 2006 contre 44,31% au terme du deuxième trimestre de l’année en cours.
A travers l’analyse de l’évolution des parcs des deux opérateurs qui partagent le marché du mobile, on constate que le parc des abonnés de Maroc Telecom a enregistré une évolution d’environ 17,6% en atteignant 10 496 000 abonnés contre 8 924 000 à fin juin 2006, alors que Médi Telecom possède 4 403 000 abonnés contre 4 320 000 un trimestre auparavant, soit une progression d’environ 2% contrairement au léger recul enregistré pour Médi telecom au terme du deuxième trimestre 2006.
En terme de parts de marché, l’opérateur historique détient un peu plus que les deux tiers du parc mobile avec 70,45% du marché contre 29,55% pour son concurrent Médi Telecom. Ce dernier a vu sa part diminuer d’environ 3% durant le troisième trimestre 2006 au profit de Maroc Telecom.
Le marché de l’Internet connaît également une hausse marquée ; notamment avec la montée assidue de l’utilisation de l’ADSL. Au 30 septembre 2006, le parc total Internet a atteint 357 176 abonnés contre 341 859 au premier trimestre 2006, en enregistrant une augmentation globale de 4,5% au cours des trois derniers mois et de 73% par rapport à septembre 2005.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *