Télécommunications : Mohamed El Mandjra, nouveau DG de Méditel

À la tête de Méditel depuis le 7 septembre 2005, Inigo Serrano vient de quitter son poste de directeur général au profit de Mohamed El Mandjra. L’annonce n’a rien d’une surprise puisque le Conseil d’administration, tenu le 10 novembre 2007, avait pris la décision de nommer un directeur général de nationalité marocaine à la tête de Méditel.  Présidé par Othman Benjelloun,  le Conseil d’administration a décidé de nommer dans les plus brefs délais un directeur général de nationalité marocaine en remplacement d’Inigo Serrano. Il a également précisé que le futur directeur général devra avoir une expérience internationale auprès des investisseurs et des marchés financiers et aura pour mission de contribuer à renforcer les fondamentaux financiers en vue de l’introduction en Bourse de Méditel. Quatre mois donc après ce Conseil, le choix a été arrêté sur Mohamed El Mandjra. La décision a été prise suite à la tenue du Conseil d’administration, vendredi 14 mars, à Casablanca, sous la présidence de Othman Benjelloun. «D’un commun accord, les partenaires marocains et étrangers (Telefonica, Portugal Telecom) ont approuvé la nomination de Mohamed El Mandjra en tant que directeur général de la société», relève-t-on dans le communiqué de presse annonçant la nomination de M. El Mandjra.
Pour mener à bien sa mission à la tête d’un opérateur qui a réalisé en 2007 un résultat net de 541 millions de dirhams, soit une progression de plus de 132 % par rapport à 2006, le nouveau patron devra faire face à un contexte de plus en plus concurrentiel.   Mohamed El Mandjra «jouit d’une expérience concluante auprès des investisseurs et des marchés financiers internationaux». «Il a fait une brillante carrière de top manager dans le domaine des technologies de pointe. A son actif des opérations de lancement, de redressement et de repositionnement stratégiques qui ont connu un franc succès», indique-t-on dans ce communiqué. Pour Inigo Serrano, sa dernière opération date de la veille de la nomination de Mohamed El Mandjra. Il avait apposé sa signature dans d’une convention entre Méditel et Wana portant sur la mutualisation de leurs infrastructures passives.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *