Téléphonie fixe : Le monopole est cassé

Place au compte à rebours. Alors que l’agence de régulation des télécoms, l’ANRT en l’occurrence avait annoncé, il y a quelques semaines, son plein engagement dans un travail d’enquête et de collecte d’informations auprès des opérateurs intéressés par la libéralisation de la téléphonie fixe, voilà qu’elle annonce la date du lancement effectif de l’appel d’offres. C’est en effet le 11 du mois de juin qu’elle donnera le coup d’envoi à cette opération tant attendue aussi bine par des opérateurs nationaux que des groupes étrangers.
Cette dernière concerne en effet l’octroi de licence portant sur l’établissement et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications fixes au Maroc. Selon un communiqué adressé par l’agence de régulation, la période de candidature s’étale sur dix-sept jours, soit du 11 juin jusqu’au 27 du même mois. Ainsi, « les candidats intéressés pourront lors de cette période procéder au retrait des documents de l’appel à la concurrence », précise-t-on.
La date limite de dépôt des offres a été fixée pour le 8 octobre prochain, ajoute l’ANRT. Elle précise en effet que les consultations avec les opérateurs intéressés continueront pendant tout le mois de mai pour assurer les meilleures chances de réussite à cette opération majeure pour le secteur. Rappelons en effet que l’opération de lancement de l’appel d’offres, considérée comme le premier jalon dans le processus de libéralisation de la téléphonie fixe avait été entourée d’un grand flou.
L’un des aspects qui suscitait le plus grand débat portait justement sur la date de son lancement, reportée de jour en jour, puis renvoyée aux calendres grecques. Aujourd’hui, les détails se précisent. Le seul flou, qui n’a par ailleurs rien d’anormal, reste celui de savoir lequel des différents prétendants réussira à décrocher l’une des licences de la téléphonie fixe. Le compte à rebours se déclenchera une fois toutes les demandes recueillies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *