Télex : Mémorandum entre le Maroc et le Sultanat d’Oman

Télex : Mémorandum entre le Maroc et le Sultanat d’Oman

En vertu de cet accord, les deux parties s’engagent à renforcer la coopération en matière d’industrie artisanale, ainsi que dans d’autres secteurs, et ce à travers l’échange des sessions de formation, des visites des experts et des recherches scientifiques, afin de contribuer au développement de ce secteur dans les deux pays. L’accord a été signé par le secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat, Anis Birou, et la présidente de l’Instance générale des industries artisanales au Sultanat d’Oman, Cheikha Aïcha Bent Khelfan Syabia, en présence de plusieurs responsables et élus du secteur de l’artisanat marocains et omanis. Dans cette optique, M. Birou a loué les relations «distinguées» liant le Maroc et le Sultanat d’Oman sur tous les plans.

Chabat à la Chambre de commerce arabo-brésilienne
Le maire de la ville de Fès, Hamid Chabat, a tenu, vendredi à Sao Paulo, une rencontre avec des membres de la Chambre de commerce arabo-brésilienne, consacrée à l’examen des opportunités de partenariat et d’investissements entre les deux pays. Lors de cette entrevue en marge du 2ème congrès de l’union générale des travailleurs du Brésil (UGT), les deux parties ont examiné les perspectives de coopération entre le Brésil et le Maroc, notamment dans les domaines du tourisme, du commerce et de l’artisanat.

Le «Pavillon bleu» flotte sur Souiria Qdima
La plage de Souiria Qdima, relevant de la commune rurale Lamâachate (province de Safi), a hissé vendredi, pour la cinquième année consécutive, l’éco-label «Pavillon bleu» en reconnaissance de la qualité de ses eaux. Reconnu à l’échelle internationale, cet éco-label est attribué par la Fondation de l’éducation environnementale (FEE), une ONG à laquelle la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a adhéré en 2002. Cette distinction est une récompense aux actions et efforts déployés par les différents partenaires, à savoir la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, les autorités locales, le conseil municipal l’Agence nationale des ports et les associations locales. L’octroi de ce label est tributaire du respect d’un certain nombre de critères portant sur la qualité des eaux de baignade, l’information, la sensibilisation et l’éducation à l’environnement, l’hygiène et la sécurité, ainsi que l’aménagement et la gestion.

L’AURS distinguée par la Banque mondiale
La Banque mondiale (BM) a choisi l’Agence urbaine de Rabat-Salé (AURS) comme un établissement modèle qui promeut l’investissement, indique l’AURS dans un communiqué. Cette distinction, précise la même source, a été octroyée à l’agence urbaine pour sa célérité dans le traitement des dossiers relatifs aux investissements, l’instauration d’un guichet unique et l’installation d’un dispositif d’accueil qui répond aux exigences de ce secteur, ainsi que pour la possibilité d’effectuer une étude de faisabilité avant le dépôt de tout dossier d’investissement. A cette occasion, une délégation comprenant notamment le directeur de l’Agence urbaine, Khalid Ouaya, s’est rendue à Washington pour exposer les efforts du Maroc en matière d’attrait des investissements et promouvoir son classement dans le rapport «Doing Business».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *