Tendances : Réforme des retraites : les derniers réglages

Tendances : Réforme des retraites : les derniers réglages

Les préparatifs de la réforme des régimes de retraite battent leur plein. Les réunions de concertations se suivent à un rythme intensif. Et pour cause, la première étape de la réforme est pour très bientôt. Elle est, en fait, prévue le mois de février prochain. La commission technique chargée de cette réforme a ainsi tenu plus d’une vingtaine de réunions, en concertation avec des experts internationaux, portant notamment sur la mise en place des cadres référentiels relatifs aux différents scénarios de cette réforme.
Le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou, a indiqué mercredi dernier dans sa réponse à une question orale à la Chambre des représentants relative au bilan de ladite commission, que cette instance a mis en avant l’importance du renforcement de l’ensemble des mesures entreprises au cours des dernières années en adoptant une réforme visant la préservation, dans un premier temps, de la structure actuelle du secteur des retraites, et en introduisant des réformes au niveau des règles de fonctionnement des régimes de retraite, en plus de la proposition d’un cadre institutionnel adéquat pour la Caisse interprofessionnelle marocaine des retraites.
La commission penche ainsi pour le premier scénario proposé pour cette réforme et qui vise le maintien et la restructuration des caisses actuelles. Deux autres scénarios sont également proposés. Le premier porte sur le rassemblement de l’ensemble des Caisses de retraites existantes en deux pôles : un pôle réservé aux fonctionnaires et un autre aux salariés du secteur privé. Le second scénario concerne la création d’un régime de retraite unique pour tous les salariés.
La commission technique a, par ailleurs, souligné la nécessité d’introduire des réformes urgentes pour renforcer la structure démographique et financière du secteur.
Selon le ministre des Finances et de la Privatisation, l’importance de l’action de la commission réside dans la mise en œuvre graduelle du programme de réformes escompté sur le long terme et la possibilité de sa mise en application sur le court terme, ainsi que son adaptation aux spécificités actuelles des régimes de retraite au Maroc. Rappelons que la commission technique chargée de la réforme des régimes de retraite comprend des représentants du gouvernement, des organismes professionnels et des Caisses de retraites (Caisse marocaine des retraites, Régime collectif des allocations de retraites, Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites). Elle a, jusqu’ici, tenu plus d’une vingtaine de réunions consacrées à l’examen de la situation des régimes de retraite et à la mise en place des cadres référentiels relatifs aux différents scénarios de la réforme projetée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *