Tourisme : Le Maroc dépasse 10 millions de passagers

Tourisme : Le Maroc dépasse 10 millions de passagers

Le trafic "passagers" dans les aéroports marocains a franchi, samedi 23 décembre, pour la première fois de son histoire, le cap des 10 millions de personnes. «Il s’agit d’un cap historique pour le Maroc. Ce résultat est en parfaite synergie avec les objectifs stratégiques nationaux fixés dans la Vision 2010. Le trafic attendu à cet horizon est de 18 millions de passagers. L’accueil de 10 millions de passagers dans l’attente de recevoir le 10 millionième touriste est un couronnement de nos efforts et ceux de nos partenaires», se félicite Abdelhanine Benallou, directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA).
L’événement a été célébré en grande pompe à Tanger. Une cérémonie a été organisée par l’ONDA en l’honneur de son dix-millionième client qui est arrivé samedi dernier à l’aéroport Ibn Battouta de la ville du détroit. L’heureux client est un ressortissant belge venu à bord d’un vol direct de la RAM en provenance de Bruxelles. «Nous avons pu déterminer le dix-millionième passager via le comptage des vols programmés. Nous avons commencé l’opération depuis novembre dernier», indique M. Benallou.
A son arrivée, le passager a été accueilli en triomphateur dans une ambiance festive animée par une troupe de musique traditionnelle locale. Il s’est vu attribuer des cadeaux offerts par les partenaires associés à l’ONDA dans le cadre de cet événement.
Trois Marocains résidant à l’étranger (MRE) et un autre ressortissant étranger, venus sur le même vol, ont été aussi associés à cette fête et ont reçu des invitations des établissements touristiques de Tanger. A noter, par ailleurs, que les résultats satisfaisants enregistrés par les infrastructures aériennes nationales sont dus, selon M. Benallou, à la synergie des actions menées par les différents partenaires. «Les actions de marketing menées par l’Office national marocain du tourisme, la stratégie d’amélioration de l’accueil au niveau des aéroports, les efforts déployés par la douane et les compagnies aériennes pour améliorer la qualité de leurs prestations ont contribué à la réalisation de ce grand succès», a-t-il affirmé.
Outre l’ouverture de lignes des compagnies low-cost, souligne M. Benallou, «la stratégie incitative initiée par l’ONDA en terme de réduction des redevances aéroportuaires pour toutes les compagnies qui multiplient les fréquences des lignes aériennes existantes ou qui créent de nouvelles lignes au Maroc explique, en grande partie, la croissance du trafic». Cette politique suivie par l’office a permis ainsi de renouer avec la croissance depuis 2004.  Selon le communiqué de l’ONDA, celle-ci a dépassé les 19% pour l’exercice 2005.
Rappelons que l’Office a mis en place un ambitieux plan de développement pour la période 2004-2007. L’un des axes fondamentaux de ce programme consiste en l’extension et la modernisation des principales plates-formes aéroportuaires.
L’extension de l’aéroport Mohammed V, actuellement en phase finale, permettra de doubler la capacité d’accueil de ce site en la portant à 10 millions passagers.
Ce grand chantier a été doté d’équipements modernes et cet aéroport sera le premier au monde à être alimenté par de l’énergie solaire pour faire face à une partie de ses besoins électriques, indiquent les responsables de l’Office.
A Marrakech, l’ONDA s’est fixé pour objectif de quadrupler, d’ici fin 2009, les capacités de l’aéroport de la ville ocre et ce en vue de répondre aux besoins croissants de cette destination. Le projet consiste en des travaux de réaménagement et d’extension du terminal 1 en plus de la construction d’un troisième terminal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *