Tourisme : Les Français troquent le Maroc contre l’exotisme

Tourisme : Les Français troquent le Maroc contre l’exotisme

Les Français, refroidis par le mauvais temps dans l’Hexagone, ont été nombreux cet été à opter pour des séjours exotiques en Asie et dans
l’océan Indien, au détriment de destinations jusqu’ici très populaires comme le Maroc et la Tunisie.
L’Association de tour-opérateurs français (Ceto) a relevé une chute de 23% des réservations passées en juin pour le Maroc , et un recul de 8% sur la Tunisie. En revanche, l’île Maurice, la Réunion, les Etats-Unis, l’Inde ou encore le Vietnam ont le vent en poupe. L’Asie fait rêver les voyageurs: les départs enregistrés par le voyagiste Asia ont progressé de 17% en juillet, et cette tendance se prolonge en août, indique son P-DG, Jean-Paul Chantraine. En tête du palmarès figurent le Vietnam, l’Indonésie, l’Inde et la Chine.
«Malgré la grippe aviaire, le Sras et le tsunami, nos ventes ont progressé de 50% entre 2003 et 2006», ajoute M. Chantraine, qui s’attend à une hausse autour de 15% cette année, «très supérieure au marché du tourisme en France», plutôt morose.
Autre tour-opérateur à tirer son épingle du jeu, Voyageurs du Monde, spécialiste des voyages sur mesure, table sur «une progression à deux chiffres des ventes sur l’année», selon Lionel Habasque, directeur général délégué qui décèle un fort engouement pour l’Asie et l’Afrique. Si Voyageurs du Monde compte traditionnellement peu de clients de dernière minute, Nouvelles Frontières a noté un «rush vers les destinations soleil», motivé par le temps maussade en France: les réservations ont progressé de 16% en juillet, et la hausse s’est poursuivie début août.
«Il n’y a quasiment plus de places en août, sauf aux Antilles», indique-t-on chez Nouvelles Frontières, qui a très bien vendu Maurice, la Réunion, Madagascar, les Etats-Unis, le Vietnam et la Thaïlande. Si la Tunisie a progressé de 6% en juillet, le Maroc a baissé de 4%.
A contre-courant du marché, Marmara, spécialiste du bassin méditerranéen, a bénéficié d’une «progression à deux chiffres" des départs au Maroc , en Tunisie et en Grèce en juillet, selon son PDG Hervé Vighier.
«Les ventes se sont accélérées après le 14 juillet, au fur et à mesure que le temps s’est dégradé», témoigne M. Vighier. La formule hôtel-clubs, comme les clubs Marmara, a apparemment séduit les Français cet été.
Au Club Méditerranée aussi, on se montre satisfait : «Le mois d’août s’est très bien rempli», sur le long-courrier (Guadeloupe, Mexique) et le moyen-courrier (Turquie, Portugal, Maroc ), même s’il «reste encore des places en Tunisie», note-t-on.
Look Voyages, fort de son offre de clubs Lookéa, a vu ses réservations bondir de 45% en juillet, souvent des «ventes de dernière minute à des clients en quête de soleil», selon le directeur commercial Philippe Sangouard.
«Après l’élection présidentielle, qui a freiné les réservations, les tour-opérateurs ont multiplié cet été les offres promotionnelles», relève-t-il.
Chez Fram, le Maroc, une de ses destinations-phare a certes reculé de 1% sur la période novembre-juillet mais Maurice et la Réunion ont progressé respectivement de 76% et 56%, et la Chine de 69%.
Si les départs ont marqué le pas en juillet chez Kuoni, tour-opérateur haut de gamme, les réservations pour l’hiver sont allées bon train, surtout pour les Maldives et Maurice, a confié son P-DG Emmanuel Foiry. Selon lui, «on ne trouve pratiquement plus de villas de luxe à Maurice pour Pâques 2008».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *