Tourisme : Marmara vole avec Atlas Blue

Tourisme : Marmara vole avec Atlas Blue

Club Médina Marmara, 24ème  club  des hôtels Marmara, ouvrira ses portes à Marrakech dès le mois d’avril dans la Palmeraie, non loin de L’Eldorador, sur la route de Fès. Il s’agit d’un ensemble de 255 chambres, construit sur 11 hectares et réalisé grâce à un tour de table français et marocain. L’établissement,  un club de vacances, qui fonctionnera selon la formule «All Inclusive», sera vendu en exclusivité à Marmara.  Le prix d’appel sera de 439 euros la semaine, en basse saison.
L’annonce a été faite, mardi 14 mars, lors de la signature de l’accord quadriennal entre Atlas Blue et Marmara. Par le biais de cette convention, arrachée au terme de longues négociations (le TO qui flirtait avec Star Airlines, avait exigé un Airbus),  les deux partenaires assureront 35 vols par semaine sur Marrakech et sur Agadir.
Revigoré par ce partenariat, le TO entend investir dans 39 autocars tout neufs et la formation d’une cinquantaine de guides dont 4 devront se spécialiser dans la langue hollandaise.
Pour l’ex-Etape Nouvelle, longtemps associé à la politique de bradage des  prix, c’est une nouvelle stratégie tarifaire qui se profile sur le Maroc et dans le monde. En effet, entre la date de sa création en 1965 et le rachat par First Choice en 2004, le voyagiste  a construit sa force de frappe dans les packages accessibles au grand public. Une politique adoptée d’ailleurs dans l’hôtel Marrakech dans la ville du même nom et qui lui vaut un taux de croissance important et la position du premier opérateur français en nombre de forfaits référencés par tous les réseaux de distribution.
Rappelons que le groupe Marmara (950 000 passagers est de ce fait, le deuxième TO français)  regroupait depuis 2000 les marques Etapes Nouvelles (Maroc, Tunisie, Grèce, Crète, Egypte) et Marmara pour la Turquie. Ce dernier nom devient désormais la marque unique pour l’ensemble des offres. Ce changement est, selon le staff,  le résultat d’une étude d’image commandée à Altercorp et d’une étude qualitative réalisée par REASON WHY auprès de clients, non clients et professionnels du secteur. Bref, aux slogans «démocratisation du voyage » ou encore «droit au voyage», s’ajoutera désormais un nouveau logo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *