Tourisme : Pierre et Vacances s’implante au Maroc

Tourisme : Pierre et Vacances s’implante au Maroc

Pierre et Vacances investira dans la pierre au Maroc. Le célèbre groupe français compte s’implanter dans la Palmeraie de Marrakech avec 129 appartements haut de gamme.
C’est le projet-phare de ce groupe immobilier et de résidences de loisirs pour la saison hiver 2007-2008.
L’annonce de cette nouvelle implantation fait suite à de bons résultats réalisés durant la saison estivale.
En fait, le groupe a enregistré une saison d’été «conforme aux objectifs», en progression de 3%, tirée par les ventes de dernière minute de vacanciers en quête de soleil, a indiqué jeudi dernier sa directrice générale Martine Balouka, dans une déclaration relayée par l’agence de  presse AFP.
Ce premier bilan de l’activité estivale en France tient compte des locations effectuées et des réservations, a-t-elle précisé.
«C’est un été satisfaisant. La Méditerranée et les séjours urbains ont très bien marché», alors que la météo maussade a pesé sur la montagne, qui a connu un «tassement», et sur la région Atlantique qui est restée «stable».
«En juillet et août, le groupe a noté un bond de 50% des ventes de dernière minute, surtout pour les résidences de la Méditerranée et des Antilles. Ces deux destinations ont progressé respectivement de 5% et 14% sur l’ensemble de la saison d’été», selon la même source.
La clientèle étrangère a légèrement progressé, notamment les Belges et les Néerlandais (+15%). La fréquentation des Britanniques a diminué de 7%, alors que celle des Allemands est restée stable.
Le management de ce groupe souligne également que les réservations ont aussi été tirées vers le haut par la Coupe du monde de rugby qui se déroule du 7 septembre au 20 octobre. Ainsi, l’hôtel Latitudes près de Toulouse, fief du rugby, affiche complet pendant cette période, selon le directeur de cette marque du groupe, Jacques Charles.
«Le village Pierre et Vacances de Sainte-Luce en Martinique a été affecté par le passage du cyclone Dean fin août, qui a endommagé les espaces verts alors que les bâtiments n’ont pratiquement pas été touchés», selon la directrice générale du groupe.
En fait, le village est resté ouvert, mais la clientèle s’est vue offrir la possibilité d’être logée en Guadeloupe. Le groupe met à profit la fermeture habituelle, de septembre à mi-octobre, pour effectuer des travaux et replanter les arbres.
S’agissant des ventes directes par Internet, elles représentent désormais 17% du chiffre d’affaires hébergement, notamment grâce à un nouveau moteur de recherche qui permet aux internautes «de connaître la disponibilité des destinations en temps réel».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *