Tourisme : un plan de sauvetage à 100 millions de dirhams, pour faire face à la conjoncture

Tourisme : un plan de sauvetage  à 100 millions de dirhams, pour faire face à la conjoncture

L’objectif de ce plan, nécessitant une enveloppe de 100 MDH, étant également de renforcer la promotion de la destination Maroc sur certains marchés. Concrètement, cette démarche vise, selon ses initiateurs, à préserver l’activité des entreprises touristiques, qu’elles soient hôtelières ou de distribution.

Ce programme, conçu en concertation avec les différents conseils régionaux du tourisme, rentre dans le cadre des actions anticipatives de la cellule de veille publique-privée mise en place le 14 janvier 2015.

Ladite mouture fixe, selon ses concepteurs, «les mesures tactiques à entreprendre en matière de communication, de partenariat, d’évènementiel, d’actions médias destinées principalement aux leaders d’opinion et professionnels du tourisme sur les principaux marchés émetteurs».

Selon la même source, la démarche du comité de veille est entreprise après un premier constat de recul des réservations particulièrement au niveau du marché français. Cet organe a également fait état d’une situation délicate au niveau des projections des indicateurs du 1er trimestre de 2015.

C’est pourquoi, les acteurs du secteur ont convenu, en collaboration avec l’ONMT et dans le cadre dudit plan, de cibler le maintien de la communication sur le marché français et le renforcement des actions RP, de lobbying et de sensibilisation auprès des leaders d’opinion et des médias.

Aussi, le plan en question prévoit l’implication conjointe des acteurs touristiques français et marocains pour confirmer la stabilité du Maroc et d’informer sur la garantie de la sécurité aussi bien des citoyens que des touristes. Ceci étant, le marché français n’est pas le seul concerné. La démarche des initiateurs porte également sur les marchés espagnol et italien entre autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *