TPE-PME : Trois nouvelles mesures retenues par le gouvernement

TPE-PME : Trois nouvelles mesures retenues par le gouvernement

Trois mesures sur 12 ont été retenues par le gouvernement pour promouvoir les TPE-PME marocaines. Il s’agit là des propositions émises par la Confédération marocaine des TPE-PME dans le cadre de l’élaboration du projet de loi de Finances 2019.

Les membres de la confédération et après concertation avec le chef de gouvernement ont statué sur trois mesures répondant à des urgences cruciales pour le développement de ces structures entrepreneuriales.

La première proposition retenue est celle d’augmenter le plafond des microcrédits.

La confédération a appelé à hausser ce plafond de 50.000 dirhams à 200.000 dirhams ou plus pour pouvoir financer une tranche importante des TPE, tout en étoffant l’offre de crédit par des taux attractifs et des durées plus longues. Sur ce point, le gouvernement a accepté de fixer le seuil des microcrédits à 150.000 dirhams. La deuxième proposition approuvée concerne l’accès aux marchés publics. L’objectif étant d’accompagner l’application de la loi des 20 % des PME dans les marchés publics. «Cette loi a aujourd’hui du mal à être appliquée à cause du flou juridique qui l’entoure : la majorité des TPE ignore la base du calcul de cette règle», apprend-on de la confédération.

Le gouvernement a également accepté de diminuer la cotisation minimale des PME-TPE. Les autres propositions restantes seront par ailleurs discutées auprès des divers du Secrétariat général du gouvernement et des départements des finances et de l’emploi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *