Transport aérien : L’embellie se poursuit à Tanger

Transport aérien : L’embellie se poursuit à Tanger

La création de nouvelles lignes a joué en faveur du calendrier de vols

La destination connaîtra, à partir de la fête de l’Aïd Al Fitr, la multiplication du nombre de ses vols. Elle sera ainsi liée à titre d’exemple à Bruxelles et Paris respectivement par cinq vols chacun par semaine.

Les opérateurs touristiques à Tanger ne cachent pas leur optimisme quant à l’amélioration de la connectivité aérienne de la destination tangéroise et sa région, particulièrement avec l’Europe. En attestent les bons scores réalisés ces derniers temps par l’aéroport international Ibn Battouta de Tanger, dont le nombre de passagers a atteint 335.000 à fin avril 2018, soit une hausse de 9,43% en comparaison avec la même période de l’année précédente faisant du transport aérien un pilier pour la réussite de sa saison estivale. «Tanger est maintenant bien servie, en particulier depuis le mois d’avril. La destination connaîtra une injection de nouveaux vols supplémentaires à partir du 14 juin qui coïncide avec la période de fête», affirme Mustapha El Brouji, responsable à la commission du transport au sein du Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA).

Par ailleurs, le renforcement du nombre de lignes aériennes dont a bénéficié Tanger a joué en faveur du calendrier de vols de la ville du détroit. Celle-ci s’est vue doter, depuis avril dernier, d’une série de vols, lui permettant d’être liée pour la seule journée du lundi à Madrid (trois vols), Barcelone (deux vols), Bruxelles (un vol), Charleroi (un vol), Amsterdam (deux vols), Paris (un vol) et Francfort (un vol). La destination connaîtra, à partir de la fête de l’Aïd Al Fitr, la multiplication du nombre de ses vols. Elle sera ainsi liée à titre d’exemple à Bruxelles et Paris respectivement par cinq vols chacun par semaine.

Concernant sa connectivité aérienne à l’intérieur du Maroc, Tanger profite aussi de cette embellie du secteur, donnant aux «passagers la possibilité de se rendre à d’autres destinations nationales telles que Al Hoceima, Nador et Casablanca», souligne M. El Brouji.  Pour maintenir ce rythme de croissance, ce responsable fait part de l’engagement des professionnels et à leur tête le CRT-TTA de mobiliser leurs efforts en vue de garder le même nombre de vols durant toute l’année, comme la destination Tanger-Lisbonne, assurée par la compagnie aérienne TAP Portugal. Au niveau de la connectivité aérienne interne, M. El Brouji tient à préciser qu’en continuant son élan en tant que destination MICE et Corporate, Tanger a intérêt à améliorer ses liaisons aériennes, particulièrement avec Casablanca. Il est à rappeler que le CRT-TTA poursuit avec le soutien de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) ses visites de prospection à l’étranger et sa politique de promotion de la destination du Nord en général et Tanger en particulier auprès des tour-opérateurs à l’étranger. Il en ressort que la ville du détroit a connu, en mai dernier, et à l’initiative de la RAM et en collaboration avec le Conseil régional du tourisme et l’ONMT une visite de prospection des tour-opérateurs algériens. Les deux parties marocaine et étrangère ont appelé à la création d’une ligne aérienne directe Tanger-Alger. Ce projet, qui est encore à l’étude, prévoit de mieux desservir les deux destinations et d’éviter aux passagers des deux pays de prendre le vol Casablanca-Algérie avant de mettre le cap sur la ville du détroit.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *