Transport : aérien : l’ONDA mise sur le fret

Transport : aérien : l’ONDA mise sur le fret

Le secteur aéroportuaire décolle. En effet, un nombre important de projets est actuellement lancé. L’Office national des aéroports (ONDA) a ainsi ouvert une nouvelle génération de chantiers en perspective de l’échéance fixée pour la réalisation de ceux initiés au titre de la stratégie 2004-2007.
Selon le directeur général de l’ONDA, Abdelhanine Benallou, le plus important des projets retenus dans le cadre de ces chantiers « nouvelle génération » est celui concernant la création d’un hub régional, au niveau de la zone Afrique, pour le transport aérien des marchandises.
Ce hub aura notamment pour rôle la réception des marchandises, leur emballage et leur conditionnement en vue de leur expédition vers un autre aéroport de la région. Le chantier, dont les études sont largement entamées, permettra également la création de nouvelles opportunités d’emploi. «Il permettra également au Maroc de devenir un axe stratégique important non seulement grâce à sa position géographique comme pont entre l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et le Moyen-Orient, mais également à la faveur de ses infrastructures de base tels que les autoroutes, les chemins de fer et les ports et à leur adéquation avec un réseau aéroportuaire tourné vers l’Afrique et les autres continents», a indiqué Abdelhanine Benallou dans une déclaration relayée par l’agence Map.
D’autres chantiers «nouvelle génération» sont, par ailleurs, en cours de réalisation. Entre autres projets sur lesquels mise l’Office figure la volonté de l’ONDA d’améliorer les rôles attribués au pôle de l’industrie aéronautique de Nouaceur.
Portant sur les moyens d’attirer des constructeurs d’aéronefs, des études sont en cours pour initier une baisse considérable des prix de fabrication de ce genre d’appareils au Maroc. En parallèle, l’Office est en train de préparer tout un programme visant à développer les voyages par avion à l’intérieur du Royaume.
L’ONDA a, en outre, pu franchir des étapes importantes en matière d’extension des infrastructures aéroportuaires.
La fin de cette année 2006 verra ainsi l’achèvement des travaux à la gare N° 2 de l’aéroport Mohammed V, qui devrait permettre à ce dernier de répondre aux demandes croissantes du transport aérien et d’atteindre une capacité d’accueil de 10 millions passagers par an. D’autres aéroports du Royaume font également l’objet de travaux d’extension ; notamment ceux de Marrakech-Menara, Tanger-Ibn Batouta, Essaouira-Mogador, Rabat-Salé et Oujda-Angad.
L’ONDA est déterminé à améliorer ses performances et ses prestations pour mieux répondre aux aspirations de ses clients.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *