U.E : Assistance en ligne aux exportateurs

Les exportateurs marocains ont désormais la possibilité de mieux s’informer sur le marché européen et tirer parti des avantages mis en place en leur faveur. Un nouveau service d’assistance en ligne, introduit par la Commission européenne, fournira aux exportateurs des pays en développement un outil supplémentaire pour accéder plus facilement au marché communautaire. « En introduisant ce service d’assistance, notre voeu est d’apporter aux exportateurs des pays en développement le maximum d’informations et d’aide pour aborder le marché de l’Union. Nous voulons faire en sorte, notamment, que ces pays tirent le meilleur parti des préférences commerciales communautaires », a déclaré dans ce sens Pascal Lamy, le Commissaire européen chargé du commerce. Pour lui, cette démarche est caractéristique de l’engagement de la commission européenne de fournir une assistance technique aux pays en développement et de transformer en échanges commerciaux un accès au marché théorique. Gratuit, ce service d’assistance contient des informations essentielles sur les droits de douane, la documentation douanière, les règles d’origine et les statistiques commerciales immédiatement accessibles en ligne. Un forum d’échange en ligne est également accessible aux importateurs de l’Union et les exportateurs. Ce système permettra de tirer parti également des conditions améliorées en cours de négociations à l’OMC et au niveau bilatéral. Pour l’heure, seulement 52% des produits originaires de pays en développement susceptibles de bénéficier de préférences tarifaires sont effectivement importés dans l’U.E à des conditions préférentielles.
Une seconde phase, en cours d’élaboration, verra la gamme d’information s’étendre aux prescriptions à l’importation par catégorie de produits, notamment en matière sanitaire et phytosanitaire. L’éventail des informations fournies se renforcera ainsi, et notamment, en matière d’étiquetage et de marquage, ainsi qu’au travers d’informations sur la fiscalité interne applicable dans les différents Etats membres.
L’Union européenne est le premier fournisseur mondial des préférences commerciales pour les pays en développement, à travers des accords préférentiels passés avec plusieurs pays. il s’agit notamment du système de préférences généralisés (SPG) dont profitent 178 pays en développement. Les importations dans l’Union ayant bénéficié de ce système se sont élevés en 2002 à 53,2 milliards d’euros. Aussi, l’initiative « Tout sauf les armes », un type particulier de SPG, offre un accès en franchise de droits de douane et de contingents aux produits des 49 pays les plus pauvres. A cela s’ajoutent des préférences octroyés à 77 pays, dont des pays d’Afrique. Il en résulte que 40% des importations de l’Union proviennent de pays en développement. L’UE absorbe près du cinquième des exportations en provenance de ces pays. Elle est aussi le principal importateur de produits agricoles originaires de pays tiers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *