Un Aéro-club pour Ouarzazate

Un Aéro-club pour Ouarzazate

Du nouveau dans le tourisme de niche à Ouarzazate.
Gérard Bocage, président de l’aéro-club de Ouarzazate, confirme l’officialisation du club des planeurs. Ce club vient d’obtenir du ministère du Transport sa reconnaissance, nous a-t-il affirmé, lors d’un entretien tenu à l’hôtel Berbère Palace. La compétition inaugurale est prévue au printemps 2006.  Une vingtaine de planeurs de différentes nationalités (Allemands, Français, Italiens, Américains, Anglais, Suisses, Espagnols… ainsi qu’un équipage marocain du club voisin de Béni-Mellal).
D’après Gérard Bocage,  les phases restant à mettre en place ont trait à la sécurité des vols,   notamment par l’aménagement d’une trentaine de pistes d’atterrissage d’urgence dans le Grand sud marocain dont la moitié sur la province de Ouarzazate, les autres étant réparties sur les provinces voisines de Zagora, Er-Rachidia et Tata.
Les pistes en cours d’aménagement ou en cours de rénovation/ conception pour la lutte anti- acridienne aideront efficacement à mailler l’ensemble du Grand sud marocain.
L’autre aménagement important réside en la construction d’un hangar pouvant abriter 7 à 8 planeurs et un avion. Cet aménagement sera réalisé sur l’aéroport même, afin que les appareils  puissent (lorsqu’ils sont au sol) être  remisés à l’abri des agressions extérieures comme le soleil, la poussière, les vents et le sable.
Ce club des planeurs aura pour objectif d’accompagner la vision 2010 et d’aider dans la promotion du tourisme, en organisant des compétitions internationales. Après plusieurs compétitions annuelles, la candidature du Maroc pourra être présentée à la Fédération internationale aéronautique, en vue de l’organisation d’un championnat du monde pour 2010 avec la participation d’une centaine d’appareils. Il s’agira d’une manifestation d’envergure qui dure environ 3 semaines et qui nécessite un an auparavant une répétition en grandeur nature avec un plan médiatique international important et une communication à l’image de cet événement prestigieux, ajoute Gérard Bocage.
De plus, l’aéro-club s’est doté d’un homme de communication, Mr Jean Baudin qui, entre autres, participe activement à la vie du club de football de la ville de Tours (France), le Tours Football Club.
Il pense en parallèle avec l’aéro-club soumettre aux dirigeants du T.F.C. une convention de partenariat entre le club de football de Ouarzazate et le T.F.C.
Cela pourrait se traduire par une rencontre entre quelques cadres techniques du T.F.C. et ceux de Ouarzazate pour échanger les méthodes d’entraînement et le repérage de jeunes talents.
Dans la mesure de ses moyens, le T.F.C. apportera du matériel (équipements, ballons…)
Cet échange concernerait uniquement les équipes de jeunes et leurs éducateurs, ce qui permettrait de doter la ville de Ouarzazate, pour le futur, d’une bonne équipe de football à l’instar de ses consoeurs, évitant ainsi la migration de ses jeunes talents vers d’autres grandes villes marocaines.
La participation de pilotes de planeur venant du monde entier ainsi que les échanges entre clubs de football permettra de favoriser le tourisme à  Ouarzazate et notamment le tourisme des jeunes.  

• Salah Chakor, écrivain
et consultant en Tourisme

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *