Un budget de 4,5 MMDH pour le soutien des aviculteurs

Le secteur avicole aura finalement son contrat- programme. Après des mois d’atermoiement, le projet est fin prêt et sera signé lors du Salon international de l’agriculture du Maroc, ex-SIAGRIM, qui se tiendra du 23 au 28 avril prochain à Meknès.
«Le contrat-programme de l’aviculture est bouclé. Les derniers réglages avec le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime ont été finalisés», annonce Youssef Alaoui, président de la Fédération interprofessionnelle des secteurs avicoles (FISA).
Le budget consacré à la mise à niveau de cette filière est de 4,5 milliards de dirhams.
«D’une durée de cinq ans, ce contrat-programme prévoit une ligne de financement à un très  bas taux d’intérêt d’un milliard de dirhams qui constitue la contribution de l’Etat. Cette ligne de financement sera assurée soit avec des banques de la place soit avec des organismes étatiques», ajoute le
président de la FISA. 
L’un des points cardinaux de ce contrat-programme concerne la mise à niveau sanitaire du secteur. Au Maroc, on compte 5.800 élevages qui doivent désormais s’adapter avec les dispositions de la loi n°49-99. Entrée en vigueur depuis le 20 avril 2007, cette loi dicte des mesures de modernisation relatives à la protection sanitaire des élevages avicoles, au contrôle de la production ainsi qu’à la commercialisation de produits avicoles. Et partant, elle oblige les professionnels de ce secteur à investir dans les moyens de production.
Selon des statistiques de la Fédération interprofessionnelle des secteurs avicoles, le secteur avicole a réalisé un taux de croissance moyen d’environ
7%. Avec une production établie pour 2006 à 320.000 tonnes de viande de volaille et 2,8 milliards d’œufs de consommation, ce secteur offre en permanence 72.000 emplois directs. Pour sa part, le chiffre d’affaires est estimé à 13,4 milliards de dirhams. En signant ce contrat- programme, les professionnels du secteur auront donc les moyens pour mettre en œuvre les dispositions de la loi n°49-99. Au profit aussi bien des opérateurs que des consommateurs.


Le SIAGRIM change de nom


Le Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAGRIM) devient le Salon international de l’agriculture du Maroc (SIAM). La troisième édition du SIAM se tiendra du 23 au 28 avril prochain à Meknès. A noter qu’une association de ce Salon a été créée dans le but d’organiser cet événement et veiller à sa pérennité. Cette association œuvrera également à faciliter les canaux de coopération avec les institutions gouvernementales, le secteur privé, les agriculteurs et les autres intervenants, selon le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Le conseil d’administration de l’Association comprend douze membres représentant les secteurs public et privé. Le bureau de cette association est composé de Tariq Sijilmassi, Kacem Bennani Smirès et Jawad Chami.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *