Un Marocain à la tête de l’Association des cimentiers du Burkina Faso

Un Marocain à la tête de l’Association des cimentiers du Burkina Faso

La présidence de l’Association des cimentiers du Burkina (ACB) échoit désormais au Marocain Essam Daoud, directeur général de Cimaf (Ciments de l’Afrique) dans le pays des Hommes intègres.

Le groupe marocain s’était implanté, en mars 2015 à Ouagadougou, en inaugurant son usine de production de ciment, portant ainsi à quatre le nombre de cimenteries au Burkina Faso. Cette structure avait nécessité un investissement de 25 milliards de F CFA (1 euro = 655 F CFA) et emploie plus de 200 personnes, majoritairement des Burkinabè.

Elle produit annuellement 500.000 tonnes extensibles à un million de tonnes. Le Groupe Cimaf est déjà présent dans 14 pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Niger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *