Un nouveau centre d’achat Oriflame

Au moment même où certaines marques de cosmétique se retirent du marché marocain, pour des raisons liées dans certains cas au poids de la contrebande ou dans d’autres à la modicité du pouvoir d’achat de la clientèle locale, d’autres affichent un enthousiasme certain quant aux potentialités qu’offre le marché marocain et aux perspectives d’évolution qu’il promet.
Les Marocaines, habituées aux marques françaises, italiennes ou encore américaines ont découvert à travers l’enseigne Oriflame une gamme de produits suédois. Le concept que la maison de cosmétique a choisi d’adopter depuis sa création en 1967 par les frères Jonas et Robert Af Jochnick a très vite contribué à favoriser sa notoriété.
En se basant sur un principe marketing peu utilisé, celui de la vente directe, elle doit son développement avant tout à un effort de persuasion visant un cercle restreint, auquel s’adresse le revendeur agréé oui encore le consultant. Il est beaucoup plus facile de vendre à des copains, des parents ou des collègues plutôt qu’à des inconnus. C’est de cette manière que raisonnent les adeptes de ce mode de gestion des ventes.
Selon les statistiques communiquées par l’opérateur cosmétique Suédois; le chiffre d’affaires consolidé au titre de l’année écoulée a atteint 500 millions d’euros, soit quelque 5 milliards de dirhams. Le groupe, présent à travers 60 pays emploie 3.000 personnes et environ un milliard de consultants. Au Maroc, Oriflamme table au titre de l’année en cours sur un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions de DH. Cette filiale créée en octobre 1997 compte aujourd’hui près de 45.000 consultants avec lesquels elle a pu réaliser un chiffre d’affaires de 40 millions de dirhams en 2001.
Et pour mieux faire évoluer ses ventes, les moyens ne manquent pas. En effet, dans un secteur où la proximité se paye au prix fort autant que la qualité des prestations, l’ouverture de plusieurs antennes a dès le début figuré parmi les plans d’actions d’Oriflame. Elle a lancé des branches à Casablanca, Rabat et Fès. Elle a en outre ouvert des centres d’achats dans des villes telles Oujda ou encore Meknès. C’est en effet aujourd’hui même qu’elle inaugure son nouveau centre d’achat sis àTétouan. Un autre à Agadir verra le jour dans les mois qui viennent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *