Wana veut se confirmer dans l’Internet 3G

Wana veut se confirmer dans l’Internet 3G

«Nous avons tiré les enseignements du démarrage de nos activités. Bayn a connu un franc succès, mais aussi des défaillances. Le réseau a été saturé et les terminaux ont été en déça des attentes des clients». C’est en ces termes que Karim Zaz, président-directeur général de Wana, a entamé sa présentation du bilan et des perspectives de Wana, lors d’une conférence de presse, mardi 21 octobre, à Casablanca.
«Depuis, nous avons déployé un plan d’action pour améliorer l’ensemble de nos indicateurs. La qualité de notre réseau s’est hissée aux standards internationaux et respecte nos engagements précisés dans les cahiers des charges de nos licences. Notre offre de terminaux a été élargie et diversifiée et le service à la clientèle fortement amélioré à la grande satisfaction de nos clients», a-t-il ajouté.
Côté chiffres, au cours du premier semestre 2008, le chiffre d’affaires de Wana s’établit à 791 millions de dirhams, en hausse de 226 % par rapport à la même période de l’année dernière.
«Un troisième opérateur télécoms ne peut être rentable dans deux ou trois ans. C’est le cas dans divers pays. D’ailleurs, on ne s’attend pas d’un opérateur télécoms d’être rentable dans un ou deux ans ! Vous savez, Méditel a enregistré son premier résultat d’exploitation positif après quatre années d’exercice», a noté M. Zaz. Après 22 mois d’exercice, le réseau national de Wana couvre 170 contre 32 villes au démarrage. Le taux d’efficacité des appels s’établit à 98% contre 36% au lancement de Wana. Sur le marché grand public, Wana est le leader du segment fixe avec mobilité restreinte et de l’Internet 3G. L’opérateur dispose à fin septembre 2008 d’une base de 2 millions de clients. Dans ce total, le fixe avec mobilité restreinte compte 1, 7 million de clients, le mobile 257.000 clients et l’Internet 3G 177.000 clients.  Le portefeuille B to B de l’opérateur comprend environ 3.000 entreprises  (opérateurs internationaux, grands comptes, PME…). Ainsi, Wana se présente comme le leader des solutions très haut débit et de l’offshoring. Ce troisième opérateur dans le marché des télécommunications au Maroc dispose d’une part de marché de 25% sur le segment de la transmission des données. Côté perspective, le président-directeur général de Wana reste confiant. «Les perspectives du deuxième semestre 2008 sont prometteuses en dépit du contexte mondial de ralentissement économique et de la forte concurrence dans le secteur. L’activité de Wana est portée par l’augmentation des revenus du fixe, la forte progression de l’Internet 3G, le démarrage du mobile et les revenus Offshoring, Wholesale et Data», a-t-il souligné lors de cette conférence de presse. En fait, cette filiale du groupe ONA s’apprête à lancer deux nouveautés télécoms. Au cours de ce dernier trimestre de l’exercice 2008, Wana mettra sur le marché, en exclusivité, deux ultra-portables (LG X100 et Acer Aspire ONE 150), ainsi qu’une nouvelle génération de modems Internet avec des débits plus élevés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *