Yassir Lamrani, un publiciste converti aux NTI

A l’âge de vingt-six ans, ce R’bati a pu acquérir le statut de manager. Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po Paris), rien ne le prédestinait au secteur des technologies de l’information. Il lui a suffi d’un passage d’une année dans une web agency française en tant que consultant e-business pour qu’il prenne conscience de l’importance de ce secteur dans le développement des entreprises notamment marocaines.
« Cette expérience m’a ouvert grand les yeux sur cet aspect des choses », assure Yassir Lamrani. De retour au Maroc en 1999, il décida en collaboration avec des entrepreneurs marocains et français de lancer Passworld Maroc, une agence de technologie et communication interactive et ce en accord avec la maison-mère Passworld, une web agency parisienne.
De prime à bord, il a en tant que représentant de la société au Maroc, pris en charge tous ses développements informatiques (clients : Universal Music, Sony Music Europe, Sedipar, Visiowave, La Bande Son, Telecoms Partners…).
Il s’est aussi engagé à assurer le développement d ‘un portefeuille de clients au Maroc. Safabourse, Libération, Produits ROCHE, VGK, S-tex en sont quelques exemples.
Avant d’en arriver là. Plus précisément durant son séjour en France, il s’est occupé pendant six mois (janvier-juillet 1999) du développement du pôle consulting, et gestion de projets « Dotcoms » dans le domaine boursier et « Click and Mortar » au sein du groupe Passworld. Il s’est par la suite chargé de l’accomplissement des premières démarches et de la rédaction des business plans pour le développement de l’activité de Passworld au Maroc. Devenue opérationnelle en avril dernier, la société vient de souffler sa première bougie dans l’enthousiasme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *