Edito : Infrastructures business

Edito : Infrastructures business

Les aéroports comme les ports sont bien plus que de simples infrastructures de transport. Ce sont les points d’entrée au territoire national.

Les premiers le sont pour des millions de passagers dont beaucoup d’étrangers tandis que les seconds le sont plus pour des flux de biens et de marchandises de toutes sortes. La première impression que gardera un étranger foulant pour la première fois le sol marocain par voie aérienne dépend en grande partie de son expérience dans un aéroport marocain qui devient du coup une vitrine réelle du Maroc au-delà de ce qui est véhiculé dans la promotion.

De la même manière, pour un opérateur économique étranger le port est un point de passage presque obligé. Et donc la réputation du Maroc auprès de la communauté des affaires internationale est elle aussi influencée par la performance de ses installations portuaires. Ce n’est pas par hasard que chaque année, un classement mondial est dédié au benchmark mondial de la logistique portuaire et de la logistique de manière générale.

De la même manière, les ports et aéroports ont de plus en plus de rayonnement économique sur leur environnement immédiat et ne sont plus seulement des infrastructures et des installations inertes faites de béton. Un aéroport est aujourd’hui un véritable écosystème avec une multitude d’entreprises et de prestataires qui gravitent autour et des milliers d’emplois directs et indirects. Celui de Mohammed V à Casablanca est déjà dans cette configuration avec toutes les installations concédées au secteur privé et la base arrière industrielle aéronautique entre autres.

Des ports comme Tanger Med, Jorf Lasfar, Agadir et bientôt Nador West Med sont également de véritables villes industrielles.

Ce qu’il reste maintenant à faire pour les décideurs publics c’est de consolider cette évolution presque spontanée et de développer de vrais business models pour que les ports et les aéroports puissent demain constituer les vraies locomotives économiques régionales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *