Conseil: Le cabinet Diorh crée davantage de synergie

Conseil: Le cabinet Diorh crée davantage de synergie

La recrudescence des cabinets de conseil et de recrutement a créé l’anarchie dans le business au grand bonheur du client.

Essaid Bellal, administrateur du cabinet Diorh

Think talents, c’est la nouvelle identité visuelle que s’est offerte le cabinet Diorh.  Dans un contexte où le resserrement du marché de l’emploi est manifeste, les activités globales ont été maintenues. Mais c’est surtout le pôle consulting qui a été valorisé à hauteur de 40% environ de taux de croissance. Fondé depuis 24 ans par Essaid Bellal, le cabinet affiche aujourd’hui une nouvelle configuration de ses activités de telle sorte à mieux les valoriser. Et c’est avec du changement dans le top management et une équipe de seniors que le rajeunissement sera effectué.

L’arrivée de Mehdi El Yousfi à la tête de la direction générale en témoigne.

Le jeune manager qui a déjà à son actif des expériences dans des cabinets de renom à Paris compte bien créer la synergie avec le reste des têtes dirigeantes, en l’occurrence Asmaa Lamdaghri au niveau de la direction ressources et Alain Debels directeur général délégué de Diorh Development.  Il faut dire que depuis toujours le cabinet s’articule autour de trois métiers: Diorh Consulting, Diorh Executive Search et Diorh Development (en remplacement de l’IRH).

La dernière activité se trouve davantage mise en avant pour créer de la synergie et souscrire à une vision plus agressive. Les faits sont là. La réalité du marché aussi. La recrudescence des cabinets de conseil et de recrutement a créé, en effet, l’anarchie dans le business au grand bonheur du client qui ira jusqu’à payer la prestation après le recrutement d’un profil demandé.

A ce niveau Essaid Bellal et ses équipes sont catégoriques : il s’agit de valeurs et d’éthique auxquelles ils ne dérogeraient pas. «Au niveau du recrutement, les exigences ont changé et les clients recherchent le moins disant», déplore le fondateur du cabinet. «Cela dit, un retour vers la norme a été ressenti cette année. La fidélisation des clients est réelle», atteste M. Bellal.

C’est dit. C’est fait. A l’heure où les entreprises prônent la mise à niveau et le changement surtout dans le cas des successions, le cabinet Diorh réaffirme son engagement.

Les enjeux sont clairs. Les opportunités dans le développement des marchés nationaux et internationaux poussent en effet les entreprises à être mieux structurées. L’accompagnement dans ce domaine s’impose. Le choix du cabinet est stratégique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *