Agadir : Le MCA Morocco sensibilise autour du fonds Charaka

Agadir : Le MCA Morocco sensibilise autour  du fonds Charaka

Il est doté d’une enveloppe financière de 103,72 millions de dollars

Ce fonds appuiera  financièrement des initiatives de création ou d’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), et la réhabilitation de centres publics de formation professionnelle.

L’Agence Millennium Challenge Account (MCA-Morocco) a organisé récemment à Agadir une rencontre sur l’appel à projets lancé pour la sélection des futurs bénéficiaires de l’appui du fonds «Charaka».

Cette rencontre d’information et d’orientation vient en vue de sensibiliser les candidats potentiels à l’objet et objectif du fonds «Charaka», les critères d’éligibilité auxquels devraient satisfaire les candidats, les projets et les activités pour prétendre au financement du fonds et les modalités de préparation, de soumission et d’évaluation des projets proposés.

Ledit projet rentre dans le cadre du développement du projet «Education et formation pour l’employabilité» relevant du deuxième programme de coopération «Compact II» conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, représenté par la Millennium Challenge Corporation (MCC) et le Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco).

Ce fonds, doté d’une enveloppe financière globale de 103,72 millions de dollars, appuiera  financièrement des initiatives de création ou d’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), et la réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d’un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé.

L’appel à projets, qui sera clôturé le 15 septembre prochain, s’adresse aux  partenaires publics qui peuvent être des opérateurs publics de formation, des établissements ou entreprises publics, des établissements publics de formation professionnelle, des régions et/ou d’autres collectivités territoriales, ainsi qu’aux partenaires privés qui doivent être obligatoirement des organisations professionnelles (associations ou fédérations), auxquelles peuvent s’adjoindre des partenaires d’appui (établissements privés de formation professionnelle, ONG ou tout autre organisme-institution à but non lucratif opérant dans le domaine de la formation et du développement des compétences), et les  partenaires financiers et tout autre partenaire technique (cabinet d’expertise, établissement de formation leader dans le domaine d’intervention des projets proposés,…) ayant l’expertise et l’expérience requises pour appuyer les partenaires PPP dans la mise en œuvre de leurs projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *