Formation Executive de l’UIC: Une nouvelle forme pédagogique recherchée

Formation Executive de l’UIC: Une nouvelle forme pédagogique recherchée

C’est un axiome. Le monde professionnel aujourd’hui a plus besoin de profils ayant des caractéristiques d’échanges, d’anticipation et d’innovation qu’il n’en a de diplômes.

Said-BENAMAR-UIC
Said Benamar, responsable de la Formation Executive

L’accroissement du niveau de diplômés ne s’accompagne pas forcément d’un meilleur accès au marché du travail, d’où l’intérêt de s’armer des outils requis pour répondre aux demandes professionnelles actuelles.

Consciente de cette donne, l’Université Inernationale de Casablanca avait lancé en 2011 un programme dédié aux professionnels qui souhaitent parfaire leurs acquis leur permettant ainsi une meilleure évolution.

Dans ce sens, les responsables de l’Université ont organisé, hier à Casablanca, une table ronde sur le thème «Formation Executive : nouvelles opportunités, nouveaux modèles, nouvelle pédagogie».

En précurseur, l’UIC se targue des atouts dont elle dispose et qui sont en conformité avec les besoins actuels du marché du travail, notamment l’infrastructure du site, l’interactivité du système, la qualité des intervenants ainsi que l’équilibre entre apprentissage et pratique.

Les différents programmes de Formation Executive ont profité à plus de 400 cadres depuis son lancement. Pour l’année 2016, les candidats sont au nombre de 150.

Ils cherchent à répondre aux nouveaux critères de sélection qu’exigent actuellement les employeurs.
Ceux-ci ont participé à une enquête pour déterminer quelles sont les compétences désirées chez les executives graduates. La compétence de communication (orale) a fait l’unanimité et a été placée en tête de liste. Leadership et résolution de problèmes, connexion entre les domaines de gestion, habiletés managériales et capacité prouvée à l’action ont également été cités.

Ainsi, à la question : Que peuvent faire les universités et business schools pour leurs étudiants-cadres en vue d’acquérir les connaissances, compétences et les aptitudes que les employeurs recherchent ? la réponse fut courte, claire et concise de la part de Said Benamar, responsable de la Formation Executive. «L’UIC planifie des programmes de développement personnel, capitalise sur l’expérience et intègre l’apprentissage dit expérientiel sans quoi les business schools échoueront à développer des programmes qui satisfont les attentes des employeurs». Les raisons qui pourraient favoriser les déconnexions se trouvent donc principalement dans le modèle d’enseignement suivi par les écoles et les universités qui «continuent d’enseigner les disciplines en silos, comme s’il n’existait aucun lien entre elles dans le monde professionnel réel».
L’UIC a donc favorisé en amont et en aval une stratégie pédagogique qui prendrait en considération l’inclusion des participants durant tout le processus de formation. La durée de formation dure 14 mois et coûterait en moyenne 80.000 DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *